Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Matapédia Une ultime proposition pour les caisses des Plateaux

Publié le 23 mai 2013 à 16 h 34
Auteur :
Jessica Lamarre

La caisse des Monts et Rivières a fait une ultime proposition au Comité ACCORDons-nous pour la sauvegarde des points de service des Plateaux de la Matapédia. Si les trois municipalités sont prêtes à débourser 60 000 $, le point de service de Saint-François-d’Assise pourra demeurer ouvert. Cependant, la proposition n’est pas des mieux reçue au sein du comité.

 

Le 7 mai dernier, ACCORDons-Nous soumettait à la caisse des Monts et Rivières des solutions pour éviter la fermeture de ses points de services sur les Plateaux. Cependant, l’alternative de la caisse n’en faisait pas partie. «On trouve que c’est illogique, on trouve que c’est immoral de hausser les taxes pour offrir un service à la caisse», déclare le maire de Saint-François-d’Assise, Ghyslain Michaud.

 

Pour la caisse des Monts-et-Rivières, c’est la seule solution envisageable. Le déficit est devenu trop grand, comme l’explique la directrice générale de la caisse des Monts et Rivières, Jacqueline Wells : «On partait d’un déficit de 340 mille dollars vers un déficit de 400 à 425 mille si on allait vers les solutions, telles que proposées, de garder les trois centres ouverts.»

 

Ce que les maires des municipalités déplorent, c’est qu’au long de leur croisade, l’atmosphère a toujours été à la confrontation. Un aspect difficile sur le plan humain pour le maire de Saint-Alexis-de-Matapédia, Guy Gallant : «On a jamais pu s’asseoir dans une approche de collaboration, une approche, comme on dit, de table de cuisine, et qu’on travaille ensemble.»

 

Le cas de Saint-François-d’Assise est assez spécial, considérant qu’il y a quelques mois à peine, la caisse avait demandé à la municipalité de racheter leurs locaux et de venir les partager avec eux, pour minimiser les coûts de services, explique le maire : «La municipalité est prise avec le local. C’est clair que la municipalité n’en avait pas vraiment besoin. Nos anciens locaux nous satisfaisaient.»

 

Cependant, la direction de la caisse assure qu’elle n’abandonnera pas ses membres des Plateaux. Elle offrira plusieurs solutions aux entreprises pour leur système de paie et de dépôt, et continue d’explorer les pistes pour les citoyens. «On est en train de regarder les besoins pour les personnes à mobilité plus difficile, de monter dans les plateaux une journée à la fin du mois», déclare Mme Wells.

 

Si les municipalités refusent la proposition de la caisse, les trois points de services fermeront leurs portes officiellement et définitivement le 14 juin prochain.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok