Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Justice Une enquête Mr Big pour incriminer Savoie

Publié le 9 juin 2014 à 15 h 25
Auteur :
Jessica Lamarre
C’est une enquête de type Mr Big, généralement utilisée comme dernier recours, qui a mené à l’arrestation de Réal Savoie dans le dossier du meurtre de Sonia Raymond. La victime avait été retrouvée sans vie le 27 juillet 1996, sur la plage du banc de Maria. Ce n’est qu’à la mi-avril que le suspect à été arrêté.


Réal Savoie était attendu en Cour lundi matin. Il patientait déjà depuis plusieurs minutes sur le banc des accusés quand la greffière a finalement prononcé son nom. Très calme, il s’est levé, et son avocat a rapidement pris la parole. Me Marcel Guérin n’avait reçu qu’une petite partie de la preuve lundi matin. Comme il s’agit d’une enquête de type Mr Big, la défense a besoin prendre le temps d’étudier tout le matériel.

 

sans_titre3-gb0sd.jpg


Après ces deux courtes déclarations, la cause était déjà ajournée. Réal Savoie a été ramené à sa cellule.

 

Une infiltration de 7 mois


Rencontré quelques minutes plus tard, l’avocat de l’accusé, Me Marcel Guérin, nous apprend qu’il s’attend à recevoir des caisses de documents, dont le verbatim du Mr Big.


sans_titre2-pjngy.jpg

 

Un Mr Big, c’est une technique d’enquête policière scénarisée, du théâtre. Une méthode très coûteuse et controversée. Sans le savoir, le suspect est au cœur d’un scénario monté de toutes pièces pour l’amener à s’incriminer. Ce sont des agents d’infiltration qui sont les acteurs de ce grand théâtre, où ils tentent, avec bien du temps et de la patience, de gagner la confiance du suspect.


L’enquête a duré 7 mois. Elle a pris fin à l’arrestation de Savoie, le  17 avril dernier. Ce qui laisse croire que c’est à ce moment qu'il a fait des aveux suffisamment incriminants.


Un avocat spécialisé dans les dossiers de meurtre

 

Me Marcel Guérin défend également Richard Henry Bain, l’accusé dans l’attentat du Métropolis survenu le soir des élections provinciales de 2012. Son bureau est basé à Contrecœur, près de Montréal.

 

Il a déjà rencontré Réal Savoie à quelques reprises. Il entend mettre de la pression sur la Couronne afin qu’elle lui transmette l’ensemble de la preuve le plus rapidement possible : il n’est à l’avantage de personne d’étendre la durée des procédures selon lui.

 

sans_titre-h1f6b.jpg


La prochaine date au calendrier dans le dossier est fixée au 22 septembre pour l’enquête préliminaire pro format.

 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok