Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Nouvelles opérations basées à Maria Une compagnie de drones du Saguenay-Lac-Saint-Jean veut survoler la Gaspésie

Publié le 20 février 2015 à 16 h 24
Auteur :
Marie-Christine Carrière

Connaissez-vous les drones ? Ces engins volants de haute technologie. Un chef de file dans ce domaine attaque le marché gaspésien. Une nouvelle ressource pour les industries de la région.


Si leur  apparence peut s’associer à celle des jeux téléguidés, ces drones ne sont  pas des jouets.


drones3-c51zp.jpgdrones2-5vj1c.jpg


L’entreprise Hovercam du Sagnenay-Lac-Saint-Jean souhaite élargir ses opérations et voit un grand potentiel en Gaspésie. Les gestionnaires présentent leurs services comme une solution aux besoins des entreprises locales. « En Gaspésie, il y a la présence des parcs éoliens. Pour nous, ce marché représente un intérêt considérable. Vous avez aussi l’exploitation forestière qui est intéressante. On peut faire un rapprochement à ce niveau avec ce que l’on fait au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Nous avons développé une certaine expertise dans ce type d’opérations », explique le directeur général de l’entreprise, Patrice Savard, pour justifier leur venue dans la région.


Les industries visées sont nombreuses : tourisme, éolien, agriculture, foresterie et environnement, pour n’en nommer que quelques-uns. Les modèles peuvent être munis de capteurs et de caméras. Ce qui permet, entre autres, de colliger des données,  inspecter une structure, prendre des images aériennes.


L’équation de l’arrivée de l’entreprise en Gaspésie se complète avec Fabrice Cheseaux, cet ancien pilote d’hélicoptère de l’armée suisse  maintenant installé à Maria. Il agira comme pilote de drones pour Hovercam, mais également comme superviseur des opérations dans la région. « Le marché a déjà été analysé. Nous sommes dans la période de développer des projets avec des entreprises locales », soutient Fabrice Cheseaux.


Un service qui devient un outil complémentaire pour accéder à des endroits difficiles pour les humains dans la région. Un nouveau fournisseur local qui intéresse PESCA Environnement explique Francois Allard, chef du service foresterie et géomatique : « Les données qui vont provenir de drones vont augmenter l’efficacité de nos personnes sur le terrain en augmentant la quantité ou la surface que l’on peut inventorier à l’intérieur d’une même journée. Tout ça en augmentant la précision. »


Hovercam dit arriver en Gaspésie avec une philosophie de développement régional. Une mission que l’entreprise a aussi au Saguenay-Lac-Saint-Jean. « On casse un peu les stéréotypes de dire qu’il y a que la foresterie et la pêche qui comptent en Gaspésie. D’après moi, nous sommes capable d’attirer d’autres entreprises dans la région », ajoute Fabrice Cheseaux. En ce sens, la compagnie souhaite lancer le bal et espère que leur venue à Maria incitera d’autres entreprises de haute technologie à s’établir en Gaspésie.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok