Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

L'Office du tourisme de la Péninsule acadienne crée une nouvelle image Une Péninsule acadienne réinventée

Publié le 26 juin 2014 à 14 h 00
Auteur :
Marie-Christine Carrière

L’école est terminée, l’été est arrivé et les vacances arrivent pour plusieurs. Peut-être que certains d’entre vous iront voir du pays. Au Nouveau-Brunswick, la Péninsule acadienne est sans contredit une des régions les plus visitées chaque été. Et pour attirer encore plus de visiteurs, l’Office du tourisme de la Péninsule acadienne s’est doté d’une nouvelle image cette saison.

 

La Péninsule acadienne misera cet été sur une nouvelle image pour attirer les touristes. Une image qui a d’ailleurs été choisie par les intervenants touristiques de la région.


photo_touriste_1-59ypj.jpg


 « Les gens ont voté pour les phares de la Péninsule acadienne, les plages, le côté maritime et surtout les couleurs de l’Acadie. Même qu’on parle de faire un itinéraire des phares de la Péninsule acadienne », explique Réaldine Robichaud, la directrice de l’Office du tourisme de la Péninsule acadienne.

 

Un symbole fort et représentatif de cette région côtière. Surtout le phare : il sera la vedette des différents outils de promotion. Sur Internet, les brochures, les guides, les enseignes, les kiosques et dans les publicités.

 

« Les gens viennent surtout ici pour découvrir la mer, les plages, la liberté et respirer la mer », souligne Émilia Mallet, coordonnatrice au Centre d’information touristique de Caraquet. Elle y rencontre des touristes depuis maintenant plusieurs années.

 

De mai à octobre, environ 100 000 touristes visitent la Péninsule acadienne. Ils sont un moteur économique majeur dans la région. Les touristes dépensent en moyenne 100$ par personne pendant leur séjour. Mais chaque saison touristique est différente.

 

Guy Bocage de la Maison touristique Dugas s’attend à une bonne saison 2014. « À date, c’est très bien. Si on vient ici, c’est pour une raison particulière et quand on arrive, on trouve d’autres raisons. Que ce soit manger des huitres, le festival de homard, faire du kayak et maintenant, il y a la mini-ferme qui se promène dans les festivals », ajoute-t-il.

 

Année après année, les attraits majeurs restent par contre les mêmes. Le Village historique Acadien à Bertrand, le Festival acadien de Caraquet, l’Aquarium et le Centre marin à Shippagan demeurent des incontournables.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok