Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Caraquet Un entrepreneur se dit floué après des travaux au Sobeys de Caraquet, à qui la faute?

Publié le 16 mai 2013 à 16 h 47
Auteur :
Annie Levasseur

Un entrepreneur de Caraquet, Roger Mainville, dit ne pas avoir été payé pour les travaux qu’il a effectués lors de la construction du supermarché Sobeys. Il affirme que l’entrepreneur général du projet, Dora Construction, lui doit environ 130 000 $.

 

Une pancarte installée devant le Sobeys de Caraquet a fait jaser, mercredi. Un entrepreneur demande d’être payé pour des travaux de maçonnerie qu’il a faits lors de la construction du magasin.

 

« J’ai eu un paiement partiel, mais il y a beaucoup d’argent qui me revient et je veux être payé », insiste Roger Mainville, propriétaire de R Mainville Construction.

 

Le gérant du Sobeys de Caraquet n’a pas voulu nous accorder d’entrevue. La compagnie nous a fait parvenir une déclaration par courriel. Voici ce qu’elle indique :

 

« Il s’agit d’une dispute contractuelle entre l’entrepreneur général Dora Construction et un sous-traitant R Mainville Construction. Sobeys a transmis toutes les obligations contractuelles à Dora. »

 

Aucun représentant de Dora Construction n’a retourné nos appels.

 

Monsieur Mainville pour avoir son dû

 

Monsieur Mainville a rencontré des représentants de la compagnie, la semaine dernière. Une somme d’argent lui aurait été offerte, mais il veut la totalité des 130 000$.

 

« On est supposé être payé entre 30 jours et 45 jours maximum. Ça faisait 60, 90 et même 120. Je ne suis pas la banque. S’ils veulent attendre, ils devront payer de l’intérêt », prévient le propriétaire de R Mainville Construction.

 

Roger Mainville s’est pris un avocat pour la suite des choses :

 

« Ça me protège pour prendre des démarches pour me faire payer », précise l’entrepreneur.

 

Monsieur Mainville n’a pas l’intention d’abandonner. S’il n’est toujours pas payé la semaine prochaine, il va recommencer à manifester

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok