Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Exposition Brouillamini Un bidonville à Carleton

Publié le 10 juin 2014 à 16 h 15
Auteur :
Léa Beauchesne

Jusqu'au 12 juillet, l'exposition Brouillamini nous transporte dans la vision frôlant l'abstrait de l'artiste pluridisciplinaire Denis Bilodeau. Le public peut découvrir gratuitement cette installation au Centre d'artistes Vaste et Vague de Carleton-sur-Mer et ainsi plonger dans l'univers des bidonvilles.

Pour le premier volet de l’exposition, on se retrouve dans une installation en 3D. L’artiste a choisi un support très pauvre, du carton d’emballage recyclé, afin de montrer la précarité que l’on retrouve dans les favelas.

Utilisant de la gouache et des crayons crayolas, il illustre ainsi la simplicité du mode de vie des bidonvilles, son caractère primaire. La complexité des lignes rappelle toutefois la diversité des éléments qu’on y retrouve, malgré un quotidien très simple.

Les deuxième et troisième parties de l’exposition s’intitulent Tranches de vie et Lignes de vie. Grâce à ce photo-montage, l’artiste nous montre la variété de lignes que l’on retrouve dans les favelas. De près, on distingue bien la texture du carton, mais lorsque l'on s’éloigne, on perçoit alors l'architecture désorganisée propre aux bidonvilles.

Le mot Brouillamini signifie désordre,embrouillement, ce qui colle bien à l'athmosphère générale se dégageant des oeuvres de Denis Bordelau. Un désordre qui contraste avec le décor épuré.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok