Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Élections municipales Trois candidats confirmés pour la mairie de New Richmond

Publié le 25 septembre 2013 à 15 h 17
Auteur :
Jessica Lamarre
On continue de vous présenter les candidats pour les élections municipales de cet automne. Du côté de New Richmond, trois aspirants maires ont confirmé leur candidature.

 

Les trois présents candidats à la mairie de New Richmond s’entendent pour dire qu’ils auront de grands souliers à chausser. La mairesse, Nicole Appleby, a fait sa marque. «New Richmond s’est bien sorti de la crise. Il faut continuer dans notre air d’allée côté développement», estime un des candidats, Éric Dubé.

 

Les trois candidats sont aussi d’avis qu’il faut d’abord miser sur les infrastructures existantes avant de développer davantage. On pense, entre autres, à la piscine et à l’aréna. «Ça me fait penser un peu à quelqu’un qui a une maison et que le toit coule, je crois que ce serait une mauvaise idée d’agrandir la cuisine», explique un autre candidat, Michel Lacroix.

 

«Il y a beaucoup de choses à faire, même à la Pointe Taylor, il y aurait peut-être des choses à améliorer pour les jeunes, les enfants», souligne la dernière candidate, Anita Bujold.

 

Pour Éric Dubé, la mairie s’avère une suite logique dans son expérience en politique municipale, lui qui a été conseiller municipal pendant 10 ans. Il compte investir pour les jeunes et les familles. Il croit aussi au potentiel de développement de la ville : «L’aménagement du centre-ville qui a été fait, il faut y amener des commerces. Je crois que ce sera les défis. Continuer aussi de remplir notre parc industriel pour créer de l’emploi.»

 

Michel Lacroix a été maire de Carleton pendant quatre ans. Pour lui, cette expérience vaut de l’or. Malgré les critiques qu’il a pu avoir, il croit que les gens ont fait la part des choses depuis : «Il y a des choses que j’ai fait que je referais. Il y a des choses que j’ai fait que je ne referais pas. Avec mon bagage d’expérience, à New Richmond, je vais prendre juste les choses que je referais.»

 

La candidate Anita Bujold cumule 35 ans d’implication communautaire. À 70 ans, elle ne croit pas que son âge l’arrêtera. Elle a besoin de relever de nouveaux défis : «Je ne suis pas quelqu’un qui peut rester à ne rien faire. Je ne me vois pas être assise à la maison à ne rien faire. Je préfère donner du temps pour les citoyens de New Richmond.»

 

Anita Bujold croit qu’il faut comble les espaces inoccupés dans le parc industriel et y implanter quelques petites entreprises qui créeront de l’emploi.

 

 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok