Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rencontre entre le maire de Ristigouche et le ministre Moreau Ristigouche-Sud-Est tend la main, Québec refuse toujours de la prendre

Publié le 3 septembre 2014 à 13 h 37
Auteur :
Léa Beauchesne
Québec n’offrira aucune aide financière à la municipalité de Ristigouche Sud-Est pour le moment. La porte demeure toutefois ouverte selon le maire de Ristigouche-Sud-Est, François Boulay.

ristigouche-vn3qs.jpg


Cette rencontre tant attendu a finalement eu lieu mardi soir et a permis au maire de s'entretenir avec le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau. François Boulay espérait obtenir le support du provincial dans la cause qui l'oppose à Gastem. Sans succès.

Dans la municipalité,  les citoyens attandaient depuis longtemps cette rencontre. Plusieurs ont toutefois affirmé n'avoir que peu d'espoirs. L'un d'eux affirme que le gouvernement a déjà trop tardé: «Qu'ils prennent ça, en mains, qu'ils règlent ça. On n'est pas beaucoup ici...avec cette poursuite-là, on es tous dans le même bateau. Si le bateau coule, on va couler.»

La pétrolière Gastem réclame 1,5 million de dollars en dommages à la suite de l’adoption d’une réglementation par Ristigouche-Sud-Est pour protéger les sources d’eau potable de son territoire, en mars 2013. Gastem prévoyait entreprendre des travaux exploratoires à l’été 2013.

 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok