Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Avant le dépôt de la loi sur les hydrocarbures Rassemblement d'Ensemble vers l'avenir durable à Gaspé avec l'appui de Kevin Parent

Publié le 20 septembre 2013 à 14 h 11
Auteur :
Caroline Murray-Daignault

Le rassemblement Ensemble pour l’avenir durable du Grand Gaspé a convoqué la population, jeudi midi, pour un rassemblement. Une cinquantaine de personnes étaient sur place pour affirmer leur position quant à l’industrie pétrolière à Gaspé.


Le rassemblement de jeudi est un des plus gros que le comité ait organisé. Une cinquantaine de personnes sur place, majoritairement employés ou étudiants du Cégep, sont venues appuyer la position du comité, soit en désaccord avec toute forme d’exploitation ou d’exploration pétrolière sur le territoire de Gaspé. Ensemble pour l’avenir durable du grand Gaspé lance un dernier cri du coeur au gouvernement avant le dépôt de la nouvelle loi sur les hydrocarbures. Kevin Parent était sur place pour appuyer le mouvement.

 

« Pour avoir vécu une exploration pétrolière juste en face de chez moi, je peux comprendre la crainte, la hargne et le doute qui peut planer sur certaines personnes et ils ont raison d’avoir ces sentiments-là, ça peux vraiment perturber une vie », raconte Kevin Parent.

 

L’auteur, compositeur et interprète a tenté de lancer un message clair au gouvernement :

 

« Ne soyez pas trop baveux à aller trop près des gens pour tout de suite. C’est normal, un peu de respect et de patience. »

 

Une question d'acceptabilité sociale


La présidente du comité espère que l’acceptabilité sociale fera changer la position de Pétrolia.

 

« Une fois qu’on a fait 5 ou 6 manifestations, qu’est-ce qui reste ? Il va rester des actions plus directes envers des personnes de façon plus directe, mais est-ce qu’on peut bloquer un développement ? Je pense que la question est plutôt est-ce qu’une entreprise peut se passer de l’acceptabilité sociale », a affirmé la présidente du comité Ensemble pour l’avenir durable du grand Gaspé, Lise Chartrand.

 

Cependant, 50 personnes se sont présentées à la manifestation. Le comité clame que 325 membres les appuient, mais il nous est impossible d’obtenir la liste de membres.

 

« Non, on en a parlé en exécutif et d’habitude, ça ne se fait pas », a répondu madame Chartrand.

 

Plus de la moitié des gens présents, jeudi, n’étaient pas membres du comité. Il est rare que les membres se présentent aux rassemblements.


« Les sorties qu’on a faites ne s’adressait pas toujours à l’ensemble des membres. Ce qu’ils nous disent souvent, c’est qu’ils ne peuvent pas ou ils ne veulent pas participer à des manifestations », ajoute la porte-parole du comité Ensemble pour l’avenir durable.

 

La prochaine assemblée générale annuelle du comité aura lieu en octobre prochain.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok