Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Percé Quai de Percé, le ministre des Pêches répond qu'il n'y a que 3 pêcheurs

Publié le 8 mai 2013 à 14 h 24
Auteur :
Octave Thibault
Le quai de Percé est toujours ouvert aux piétons et la compagnie CIMA a terminé l’inspection de l’infrastructure demandée par Pêches et Océans.


La ville de Percé attend les résultats qui devraient arriver dans les prochains jours. Mercredi, à la Chambre des communes, le sujet a été abordé par les parlementaires.


Le député de la Gaspésie, Philip Toone a soutenu que le ministre des Pêches ne comprenait pas l’urgence de la situation.


« Le quai est au coeur de l’offre touristique de la région, le fermer équivaut à condamner la Gaspésie au grand complet. Le ministre peut-il nous assurer que les travaux seront faits et dans les prochains jours », a demandé en chambre le député du NPD de la Gaspésie, les Iles, Philip Toone.

 

La réponse du ministre des Pêches et des Océans, Keith Ashfield, a été la suivante : « La sécurité des usagers est notre priorité et en conséquent nous avons fermé l’accès au quai pour les véhicules et les piétons. Nous regarderons le dossier avec les autorités locales (...) Vous le savez, nos priorités sont les quais de pêcheurs. Il y a seulement 3 pêcheurs qui utilisent le quai de Percé à temps plein. La vocation principale du quai est touristique et il faut être bien certain de la valeur de l’investissement avant d’y investir. »

 

A l'extérieur de la chambre, le chef du NPD, Thomas Mulcair, a déploré l'attitude des conservateurs : « C’est de l’incurie, de l’incompétence, et ça met en danger justement pour la sécurité du public. »

 

Le ministre d’État à la petite entreprise et au Tourisme, Maxime Bernier, a été questionné à la fin de la période des questions sur la situation du quai de Percé : « Ce qui m’inquiète le plus, c’est la sécurité des piétons qui utilisent le quai. Mais on va savoir dans quelques jours ce qui arrive. Mais je suis bien conscient aussi des préoccupations du maire qui veut effectivement que son quai soit sécuritaire et aussi ouvert pour le tourisme et aux gens qui doivent l’emprunter », a-t-il dit avant de s'éclipser.

 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok