Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Rencontre entre la ville et Pêches et océans cette semaine Quai de Percé, la ville en sera propriétaire cet automne

Publié le 13 septembre 2013 à 17 h 12
Auteur :
Caroline Murray-Daignault

Le quai de Percé se retrouve dans l’actualité depuis maintenant plus de 6 mois. La ville de Percé a enfin rencontré les autorités du ministère de Pêches et Océans, lundi, et une entente verbale a été conclue.


L’infrastructure devrait appartenir à la municipalité d’ici la fin de l’automne.


Pêches et Océans Canada aura finalement gain de cause dans la saga du quai de Percé. La ville va se porter acquéreur.

 

Bruno Cloutier, maire de Percé : « On est prêt à accepter un transfert. Pas un achat, mais un transfert, moyennant que le quai soit mis à niveau et ils acceptent ce principe-là de faire une mise à niveau. »

 

Une nouvelle qui satisfait le maire.

 

« Je devrais recevoir, d’ici le 1er octobre, une lettre du MPO (ministère de Pêches et Océans) comme quoi ils acceptent les discussions engagées, la semaine passée. Pour moi, c’est une excellente entente, parce qu’au printemps passé, tout ce dont on parlait, c’était de démolition sans rien. On a une garantie qu’on va pouvoir le mettre à niveau, une garantie que le quai est là pour rester et c’est à nous d’en tirer le meilleur profit possible », fait valoir monsieur Cloutier.

 

Travaux de restauration à réaliser


La ville de Percé recevra donc un montant équivalent au coût de démolition du quai. Pêches et Océans transférera ce montant à la municipalité afin que les travaux de restauration soient réalisés. Le maire de la ville s’attend à recevoir un montant de près de 3 M$. Considérant que la municipalité est aussi aux prises avec des problèmes quant à la Promenade, le maire voudrait combiner les travaux du quai et de la Promenade.

 

« Tant et aussi longtemps que la ville n’a pas pris sa décision, parce qu’on attend toujours pour les plans de la Promenade, ils vont consentir à faire l’entretien de base et de cette manière-là, on n’aura pas à vivre ce qu’on a vécu le printemps dernier. »

 

Le député provincial, Gaétan Lelièvre, n’écarte pas la possibilité de combiner les travaux du quai et de la Promenade.

 

« On parle de la pertinence de faire un seul chantier avec la réfection du quai et de la Promenade. Ça reste à évaluer. Ce sont 2 équipements différents qui sont contigus, mais est-ce qu'on a intérêt à tout mettre ça ensemble au moment où on se parle ? Moi, je pense qu'il va y avoir de bonnes réflexions à faire là-dessus. »

 

La ville de Percé attendra donc jusqu’à la sortie de l’étude sur la Promenade avant de se porter acquéreur du quai. Elle pourra ainsi mesurer l’étendue des travaux qui doivent être faits.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok