Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

maria Projet de loi 10: aucun changement sur les patients selon le directeur du CSSS

Publié le 12 février 2015 à 16 h 08
Auteur :
Louis Lessard

Le projet de loi 10 du Ministre Barrette est souvent dépeint comme une réforme qui va tout changer dans la vie des patients. Si l'on s’en tient au propos du directeur général du CSSS de la Baie-des-Chaleurs, Jean-Philippe Legault, les citoyens ne verront aucun changement apparent.


La proximité des services demeurera le même assure-t-il. Il cite à titre d’exemple, le numéro de téléphone pour les prises de rendez-vous qui ne change pas et les différentes façons de consulter un professionnel de la santé ou un intervenant social qui demeure identique. La transformation que demande le ministre Barrette en est d’abord une de structure.


« Il n’y a pas de changement, c’est vraiment au niveau de la structure administrative que le changement vient se faire en intégrant la région dans un grand réseau de service »


Pourtant, le syndicat des infirmières annonçait que les services pourraient être centralisés dans quelques villes seulement et que les patients auraient probablement à voyager plus loin qu’à l’habitude. Le syndicat craignait aussi la fusion des listes d’ancienneté.


Sur la question de la sécurité d’emplois, autre version chez les administrateurs de l’hôpital, qui ne prévoient aucun changement. Chez les cadres, 20 postes seront récupérés par des départs à la retraite.


« On s’attend à ce que la grande majorité des gens soient replacés dans le processus, il faut savoir qu’actuellement il y a des postes qui sont vacants et il y a des gens qui sont éligibles à des départs à la retraite, alors pour plus de 200 cadres c’est une vingtaine, soit 10 % alors ce n’est pas une difficulté pour notre région »


La loi 10 entrera en vigueur le 1er avril.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok