Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Percé Procès du maire des Iles-de-la-Madeleine, la Couronne complète sa preuve

Publié le 24 mai 2013 à 14 h 09
Auteur :
Caroline Murray-Daignault

Le procès de Joël Arseneau s’est poursuivi, jeudi, au Palais de justice de Percé. Le maire des Iles-de-la-Madeleine est accusé de fraude et de vol à l’endroit de sa ville pour une histoire de remboursement de frais de la carte de crédit de la municipalité.


La journée de jeudi a débuté avec le contre-interrogatoire de Dominique Delaney, l’ancienne directrice des finances de la municipalité des Îles-de-la-Madeleine. Une question a soulevé l’attention soit celle d’un contrat d’asphaltage avec la ville qui n’aurait finalement pas eu lieu. Ce contrat aurait pu bénéficier à la famille de madame Delaney. L’avocat de la défense a donc tenté de faire un lien entre ce contrat et l’animosité de madame Delaney envers le maire Joël Arseneau, ce qu’elle a nié.

 

La vérificatrice financière de la municipalité a aussi été entendue Sophie Arseneau, de la firme Corbeil Boudreau & associés. Elle a mentionné avoir remarqué la créance de 20 000 $ de Joël Arseneau lors de la vérification en 2010 pour l’année 2009. Elle a aussi dit ne pas s’être alarmée quant à ce dossier.


Témoignage d'un conseiller municipal, un adversaire du maire


Le conseil municipal Roger Chevarie a aussi témoigné. Adversaire du maire Joël Arseneau, Roger Chevarie était à l’époque sur le comité de vérification. Il a alors, en 2010, convoqué une réunion du conseil municipal afin de les mettre au fait de la situation. Cette réunion a résulté d’une obligation pour le maire d’acquitter sa créance, moyennant des intérêts de 5%, une créance qu’il devait à la municipalité.

 

La Couronne a complété sa preuve, jeudi, avec le dépôt de la déclaration de Joël Arseneau, faite le 30 novembre 2010, une déclaration faite librement.

 

Le procès se poursuit, lundi. C’est à ce moment que la défense choisira de présenter une défense ou non. Rappelons que le maire est accusé de fraude et de vol envers la municipalité des Iles.


« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok