Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Les terminaux de paiement calculent les pourboires avec les taxes Pourboires gonflés

Publié le 30 septembre 2014 à 16 h 23
Auteur :
Marie-Christine Carrière
Saviez-vous que les terminaux utilisés dans les restaurants calculent le pourboire en incluant les taxes?

Une méthode contraire à la loi non écrite qui est plutôt de calculer le pourboire à partir de la facture avant les taxes.  Peu de clients sont au courant de ce phénomène commun chez les restaurateurs.

 

« Non, je n’étais pas au courant. (Est-ce que c’est quelque chose qui vous surprend?) Oui, ça me surprend. »

 

« Non, je n’étais pas au courant. Je ne le savais pas. »

 

« J’imagine qu'ils ne sont pas les seuls qui le font. J’imagine que c’est partout pareil. »  

 

Au Québec, la culture veut que les clients laissent 15 % de pourboire dans les restaurants. Même si les terminaux de paiement le calculent pour vous, plusieurs consommateurs additionnent eux-mêmes le montant qu’ils laissent à leur serveur.

 

« Je calcule toujours mon montant de pourboire de 15 % avant les taxes. (Donc vous le calculez par vous-même et vous n’utilisez pas la fonction?) Non, je ne l’utilise pas. Malgré que des fois, on donne les mêmes montants. »

 

Des pourboires gonflés à l’avantage des serveurs. Ils se défendent toutefois d’être les responsables de cette pratique controversée. Une norme qui ne semble pas affecter le comportement des consommateurs selon un restaurateur de New Richmond. « Les gens qui se servent du terminal pour calculer les pourboires, c’est une fraction très petite de nos clients. La plupart de nos clients demandent de rajouter un montant sur la facture ou choisissent eux-mêmes un montant arrondi », explique Pier-Olivier Bujold, propriétaire du restaurant Le Fin Gourmet à New Richmond.

 

La méthode traditionnelle de calcul à la main demeure la plus populaire. Dans le cas des clients qui utilisent les dispositifs électroniques, les pourboires dits gonflés permettent de compenser pour les clients moins généreux qui ne laissent pas le 15 % suggéré.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok