Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Nouveau-Brunswick Plus de services francophones en santé

Publié le 30 novembre 2012 à 15 h 00
Auteur :
Annie Levasseur

Le ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick, Hugh Flemming, a dévoilé, aujourd’hui, un plan d’action pour assurer une distribution plus équitable des services de santé basée sur la langue. L’objectif est de réduire les inégalités entre les deux groupes linguistiques.

 

Un programme provincial de chirurgie d’implant cochléaire sera mis en place à l’Hôpital régional Chaleur de Bathurst. Les services de neurologie et de chirurgie plastique seront également améliorés.

 

L’établissement partagera également un service de rhumatologie avec l’Hôpital régional de Campbellton et les deux hôpitaux seront désignés comme centres hospitaliers universitaires affiliés.

 

À l’Hôpital Georges-Dumont de Moncton, le programme d’oncologie obstétrique et gynécologique sera désigné comme service provincial.

 

Le gouvernement prévoit investir 7,7 millions $ pour ce plan. D’autres fonds pourraient être investis dans le futur si la rentabilité et l’efficacité sont prouvées à l’aide d’études de faisabilité.

 

L’implantation du plan devrait durer cinq ans. Pour l’ensemble de la province, le Réseau de santé Vitalité ajoutera un nouveau programme d’infirmières chargées des examens dans les cas d’agressions sexuelles.

 

Les services de pédopsychiatrie seront également améliorés.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok