Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

New Richmond Philippe Couillard en Gaspésie, le chef libéral appelé à commenter l'arrestation de son ami Arthur Porter

Publié le 29 mai 2013 à 14 h 41
Auteur :
Octave Thibault et Ann Julie Larouche

Le chef du Parti libéral du Québec Philippe Couillard est très attendu aujourd’hui en Gaspésie. Il faut dire que l’arrestation au Panama d’Arthur Porter y est pour quelque chose.


Monsieur Couillard arrive en Gaspésie dans une certaine controverse. Arthur Porter a été directeur du Centre universitaire santé McGill. L’UPAC le soupçonne d’avoir réussi à soutirer des pots de vin à la firme SNC Lavalin pour plusieurs millions de dollars pour la construction du Centre universitaire.


Philippe Couillard a quitté l’Assemblée Nationale, mardi, sans donner de réactions aux journalistes. Il se rendait en Gaspésie à l’invitation de l’Association libérale du comté de Bonaventure. Monsieur Couillard allègue n’avoir rien à voir avec les faits reprochés à monsieur Porter. À New Richmond en matinée, il a rappelé que le docteur Porter a été nommé au CUSM en 2004.


Monsieur Couillard l’a rencontré après sa nomination, mais précise qu’il a quitté la politique en juin 2008. Il admet être resté en contact social pour des consultations dans le système de santé, mais sans plus.


Le chef libéral a réagi ainsi lorsque questionné par CHAU-TVA, mercredi matin :


« J’ai la même réaction que par le passé. On a été des amis, mais l’arrestation ne change rien. Je n’ai rien à voir avec ce qui lui est reproché pour la simple et bonne raison que ça s’est passé après avoir quitté la vie politique. C’est matériellement et physiquement impossible que j’aie quelque chose à voir avec ça. Je déplore les techniques de culpabilité par association. Certains politiciens font ça, mais moi je ne le fais pas. »

 

« Je ne suis pas déçu de ce qui se passe, rajoute monsieur Couillard en entrevue. Je n’étais pas seul en relation avec monsieur Porter. Il y en avait à tous les niveaux, même dans les hautes sphères de l’État. La dernière fois que j’ai vue monsieur Porter, il était à une fête en son honneur et on baptisait une rue en son nom. Vous voyez comment les choses changent vite. Alors, la justice suivra son cours, il aura droit à un procès équitable, on a un bon système judiciaire. Le tribunal tranchera. »


Philippe Couillard a également mentionné avoir eu des discussions avec Arthur Porter à partir de 2009 pour la création d’une entreprise, mais qui n’a jamais été actives, a-t-il pris soin de préciser. Il trouve injuste d’être associé à lui et ses accusations, parce qu’il était une connaissance du docteur Porter.

 

Lors de sa visite en Gaspésie, Philippe Couillard a eu des entretiens avec des gens d’affaires et des élus. Parmi les sujets traités, mentionnons la question du développement des ressources naturelles, l’importance de la création d’entreprises, et les crédits d’impôt aux PME. Le chef libéral se rendait à Paspébiac en après-midi, et jeudi matin, il est attendu au Restaurant La Maison du pêcheur à Percé, propriété de l’ex-député libéral, Georges Mamelonet.

 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok