Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Percé Percé souffle un peu avec la réouverture de son quai à temps pour la venue des croisiéristes

Publié le 14 mai 2013 à 14 h 44
Auteur :
Caroline Murray-Daignault

Le début de saison touristique à Percé revêt un caractère particulier avec la saga du quai. Sa fermeture le 2 mai a fait craindre bien des intervenants de l’industrie.


Le premier bateau de croisière, le MS Maasdam, qui s’est arrêté à Gaspé, hier, a marqué l’ouverture de la saison. Les visiteurs ont pu se rendre à Percé et profiter du quai.


Escale Gaspésie innove pour la saison touristique. Les croisiéristes ont pu profiter du nouveau carrefour intermodal.

 

« C’est notre ouverture de saison 2013, notre grande nouveauté, c’est ici dans le carrefour intermodal. C’est notre première opération d’escale avec 4 murs, un plancher, un plafond, c’est drôlement apprécié, affirme Stéphane Ste-Croix, le directeur général d’Escale Gaspésie. D’une part de l’équipe, mais aussi de la clientèle. »

 

Comme à l’habitude, les croisiéristes avaient la chance de se rendre au Parc Forillon, au centre-ville de Gaspé et à Percé. Le bureau d’accueil touristique est heureux de pouvoir offrir ses activités habituelles.

 

« Il y a des bateaux au quai de Percé, donc les gens vont pouvoir aller faire l’excursion autour de l’île Bonaventure, ce qui est vraiment merveilleux. Disons que ça augure bien », mentionne la responsable du bureau d’information touristique de Percé, Marie Leblanc.


Un maire convainquant


C’est l’acharnement du maire de Percé qui a permis aux voyageurs de faire le tour de l’île Bonaventure en partant du quai de Percé. La ville est en pourparlers avec Pêches et Océans.

 

« Les négociations cheminent très bien. Sans nous donner un avis officiel de rouvrir le quai, il y a une tolérance pour le moment », indique le maire de Percé, Bruno Cloutier.

 

Monsieur Cloutier assure que le quai sera accessible tout l’été. Il espère que le ministère s’activera rapidement :

 

« Tout ce qu’on souhaite, c’est que d’ici demain on obtienne avec Pêches et Océans, un communiqué qui nous dit que tout est OK, on va avoir l’assurance que les travaux vont être fait le plus tôt possible, tout en maintenant la circulation. »

 

Un peu plus de 22 000 croisiéristes fouleront le sol de la Gaspésie cette année. Tant Escale Gaspésie que la ville de Percé travaillent de communs efforts pour offrir une expérience sans pareil aux voyageurs.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok