Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Beresford MISE À JOUR : Mort d’un entrepreneur à Beresford

Publié le 5 juillet 2016 à 11 h 09
Auteur :
Annie Levasseur

Un entrepreneur en construction de Beresford a perdu la vie, lundi après-midi, dans un accident de travail. Jean-Guy Boudreau était bien connu et apprécié dans la communauté. Il a construit de nombreuses maisons et bâtiments commerciaux de la ville.

« Il n’y a personne qui a eu un impact comme monsieur Boudreau au niveau du développement résidentiel dans la ville de Beresford », affirme le maire de Beresford, Jean-Guy Grant.

1-5cnqy.jpg

Jean-Guy Boudreau est décédé alors qu’il rénovait une maison de Beresford. Une fenêtre serait tombée sur lui. La perte de cet entrepreneur est importante pour la ville selon le maire qui le connaissait depuis une quarantaine d’années.

« Jean-Guy, quand il faisait quelque chose, c’était toujours bien fait. C’était une personne qui était tellement facile d’approche. Il était toujours prêt à aider. C’est une grosse perte pour la municipalité », dit-il.

photo_accident_travail_2-d671x.jpg

Dans le quartier où l’accident est arrivé, les résidants étaient encore secoués au lendemain de la tragédie.

« On n’a pas vu l’ambulance. On a su une demi-heure plus tard qu’il était décédé apparemment sur le coup (…) Tout le voisinage est affecté. On perd un bon homme. C’était un bon travailleur », mentionne une citoyenne, Noëlla Doucet.

photo_accident_travail_5-5tnhr.jpg

Partout à Beresford, les citoyens connaissaient Jean-Guy Boudreau. Ils n’avaient que de bons mots pour l’entrepreneur.

« J’ai toujours su que c’était une personne qui était honnête et vraiment fiable. Il aidait beaucoup avec la construction d’appartements. Il a fait grand pour Beresford », indique Auréline Comeau.

« On jouait aux cartes ensemble. Ça fait longtemps que je le connais. C’était un vrai bon gars », raconte Aurèle Roy.

Monsieur Boudreau a permis le développement de certains quartiers de Beresford. Il a aussi construit de nombreux bâtiments, dont le dépanneur l’Exit, le centre d’achats et le centre Raoul-Charest.

« Ce matin, je me promenais dans la ville et des centaines de maisons ont été construites par lui et son entreprise. Il a construit aussi la passerelle où les gens vont marcher », ajoute le maire, Jean-Guy Grant.

La police municipale a confié le dossier à Travail sécuritaire NB qui tente de déterminer les circonstances de l’accident.

 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok