Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

25 logements qui sèment la controverse Les résidents du Centre-ville de Gaspé questionnent le maire

Publié le 3 septembre 2014 à 14 h 03
Auteur :
Denis-Michel Thibeault

Une soixantaine de résidents du centre-ville de Gaspé se sont invités au conseil municipal mardi. Ils en ont contre le projet du centre de ressourcement de réinsertion et d’intervention, le CRRI, qui souhaite construire un complexe de 25 logements.

 

« Tout à coup, on entend dire qu’il va y avoir un bâtiment de 25 logements, nous ne sommes pas informés, on se sait pas trop comment ça va être. C’est inquiétant » clamait Angèle Bélanger, résidente du secteur.

 

Le nouveau bâtiment serait enclavé entre les rues Wyman, Monseigneur Leblanc et l’Église anglicane. Le groupe de citoyens persiste et signe : un projet de cette envergure n’est pas le bienvenu dans le secteur.

 

« Amener nous un projet qui est réaliste, on va être partie prenante et nous allons travailler pour que ces citoyens-là qui ont des besoins puissent être intégrés socialement » disait Yves Bernier, un autre résident.

 

L’acceptabilité sociale est difficile pour les citoyens y voit un problème d’urbanisme et croient que la ville n’a pas été totalement transparente dans sa démarche de changement de zonage. Le maire réfute ses accusations, selon lui il s’agit du syndrome de « pas dans ma cour ».

 

« Un gros bâtiment il y en a un qui se bâtit juste à côté à peu près la même grosseur. Deux fois moins de logements, mais autant de personnes parce que c’est des grands logements, un gros 12 logements ultra-deluxe, ça, il n’y a pas de problème. C’est la même grosseur de bâtisse qu’on veut faire juste à côté, un 25 logements pour des personnes vulnérables et lui ont un problème. » Selon Daniel Côté.

 

Si certains citoyens du secteur n’aiment pas beaucoup l’idée de la construction, d’autres, comme Valérie Blain, voient d’un bon œil la venue de ce type de projet.

 

« C’est un plus pour ma famille, c’est un plus aussi pour mes enfants dans le sens qu’ils vont apprendre ce que c’est que la communauté de la côte de Gaspé. Ils vont apprendre la réelle couleur de la mixité de notre communauté »

 

Le CRRI qui est promoteur du projet controversé rencontrera, jeudi, flanqués des élus municipaux les citoyens afin de leur expliquer les détails.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok