Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Nouveau-Brunswick Les médecins seraient-ils trop gourmands?

Publié le 5 décembre 2012 à 15 h 10
Auteur :
Jean-Simon Landry

La rémunération des médecins du Nouveau-Brunswick devra être surveillée plus étroitement. C’est ce qu’a constaté la vérificatrice générale, Kim MacPherson.


Cette dernière a examiné la façon dont sont vérifiés les paiements aux médecins par le ministère de la Santé et a relevé d’importantes carences.


Du montant de 500 millions de dollars versés aux 1900 médecins de la province en 2011, seulement la moitié peut être justifiée et vérifiée par le ministère.


En effet, il est actuellement impossible pour les fonctionnaires de vérifier à la fois les paiements salariaux des docteurs et la rémunération à l’heure de ceux-ci.


Kim MacPherson recommande notamment que des procédures de surveillance serrées soient instaurées afin de recouvrer des sommes importantes pour les coffres de l’État.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok