Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Centre d'action bénévole Saint-Alphonse-Nouvelle Les P'tits plats givrés de la Baie arrivent à Maria

Publié le 12 février 2015 à 15 h 55
Auteur :
Marie-Christine Carrière

Avant Noël, Les P’tits plats givrés de la Baie ont fait leur entrée au Centre d’action bénévole de Saint-Siméon-Port-Daniel. C’était d’ailleurs un de nos sujets de reportage à la mi-janvier. Maintenant, les plats surgelés sont disponibles sur le territoire de Saint-Alphonse-Nouvelle. Les besoins sont criants dans ce secteur également.


ptits_plats_givr_s-8p1bt.jpg


Ça y est, les P’tits plats givrés de la Baie sont disponibles à Maria. Ces repas surgelés au coût de 3,75 $ chacun sont mis en vente au Centre d’action bénévole de Saint-Alphonse-Nouvelle. Cent repas seront cuisinés par semaine à cet endroit. « Le besoin était là. Un besoin pas toujours comblé malgré que tout le monde s’efforce d’offrir des services à domicile que ce soit par la popote roulante ou les corporations d’aide à domicile. Là, on arrive avec un plus » explique Régis Audet, le directeur général du Centre d’action bénévole Saint-Alphonse-Nouvelle.


Le projet a été élaboré pour une clientèle cible : les personnes en perte d'autonomie et vivant à domicile et leur proche aidant, les personnes âgées de 75 ans et plus, les personnes en convalescence temporaire, les personnes en traitement de chimiothérapie ou radiothérapie et leur proche aidant, et toute autre clientèle vulnérable. Une aide qui répond à une réalité sur le terrain selon ces intervenantes.


Marjolaine Cormier, infirmière en oncologie au CSSS Baie-des-Chaleurs : « Nos patients n’ont pas toujours la force de se cuisiner des repas adéquats. Souvent, on nous demandait où ils pouvaient se procurer des repas qui répondent à leur besoin. »


Andrée Leclerc, intervenante en soutien à domicile auprès des aînés : « Je pense que c’est un bon complément. Ça complète la popote roulante. »


Déjà le projet est mobilisateur. Les travaux de la nouvelle cuisine estimés à 60 000 $ ont été financés en totalité par des partenaires de la région. Autre fait marquant : le projet s’autofinance comme l’explique la chargée du projet, Christiane Brinck : « Ce qui nous permet de nous autofinancer, c’est que ce sont des bénévoles qui cuisinent. On a une équipe de 24 bénévoles. Aussi, les petits plats nous coûtent quelques sous de moins que le prix de vente. Ça va nous permettre de remplacer l’équipement qui va briser. »


Les Centres d’action bénévole de Saint-Alphonse-Nouvelle, de Saint-Siméon-Port-Daniel et prochainement celui de l’Ascension-Escuminac sont les seuls à offrir ce service en Gaspésie.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok