Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Un rapport traite des états généraux du vélo en Gaspésie Le vélo gagne en popularité… rapidement

Publié le 9 septembre 2014 à 15 h 34
Auteur :
Denis-Michel Thibeault

Le vélo est en plein essor en Gaspésie, c’est du moins les conclusions d’un rapport commandé par la CRE sur lequel nous avons mis la main. Bien que plusieurs initiatives puissent encore être prises pour rendre la région plus fréquentable pour les touristes, le vélo de route, de montagne ou comme moyen de transport est de plus en plus populaire.

 

Le Québec compte 4 millions de cyclistes. Un bassin immense de personne qui utilise la bicyclette par loisir ou pour se déplacer. Comment attirer ces sportifs en Gaspésie ? Un rapport de 84 pages suggère d’abord de s’attarder à l’inégalité des infrastructures sur la grandeur du territoire. Le jeu en vaut la chandelle, car selon ce même rapport, 95% des gens qui ont voyagé à vélo en Gaspésie comme Bruno Malouin recommanderait la région.

 

« Les pistes sont bien entretenues, c’est beau tout est beau c’est parfait. »

 


Le vélo de montagne explose


Le vélo de montagne vit un véritable essor aussi. Le rapport parle d’initiative comme Bouette et Bitume qui sont des locomotives au développement du sport. Les amateurs y sont de plus en plus nombreux et les pistes commencent à se construire. À Gaspé, 300 000$ seront investis dans l’aménagement de pistes autour du mont Béchervaise. Selon les gens du Club Vélocipeg, la Gaspésie commence à rattraper le retard.

 

Pierre Minville disait que : « Les gens ne se déplaceront pas si on a 3 ou 4 km de sentier. Ils vont se déplacer à partir du moment où on va avoir 50, 60 km. Les gens vont faire des milliers de km pour venir faire du vélo ici. Mais oui pour l’instant on sent vraiment un essor »

 

Et l’engouement se fait sentir aussi dans la boutique Sport-Plein Air. Marcel Scott y fait des affaires d’or.

 

« c’est en hausse depuis quelques années, mais cette année ça été une très bonne année au niveau du vélo, le vélo de route est repris »

 

Le défi maintenant pour la CRÉ, c’est d’engager les membres de la communauté économique et leur faire comprendre le potentiel du tourisme cyclable.

 

Les habitudes ont beaucoup changé en Gaspésie, mais comme le soulignent les auteurs du rapport, il reste beaucoup de travail à faire.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok