Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Forêts Laurent Lessard en tournée

Publié le 25 février 2015 à 17 h 33
Auteur :
CFER - Gilles Turmel
Le milieu forestier gaspésien attend toujours des réponses de la part du gouvernement du Québec, particulièrement le secteur privé.

Le ministre des Forêts, Laurent Lessard, a récemment entamé une tournée du Québec. La Gaspésie est sur son itinéraire, mais il est d’abord passé au Bas-Saint-Laurent cette semaine. Une région qui vit une situation similaire à la Gaspésie en matière de forêts.

De ce côté, le ministre promet de soutenir l'industrie forestière. De quoi donner espoir aux travailleurs de la Gaspésie.

Le ministre Laurent Lessard a rencontré lundi à Rimouski une centaine de personnes directement concernées par la forêt. Élus municipaux et représentants de l'industrie forestière lui ont tous passé le même message: l'aide gouvernementale doit être maintenue et même accrue. Notamment pour les travaux sylvicoles qui sont au début de la chaine de production de cette industrie et qui font travailler plus de mille Bas-Laurentiens, explique Pierre Sirois, président de la Fédération des groupements forestiers du Bas-Saint-Laurent: « L’ensemble de nos industries dans le Bas-Saint-Laurent vont bien, ont besoin de bois, d’approvisionnement. On essaie donc de s’impliquer pour aller chercher une plus grande récolte de bois dans la forêt privée pour fournir nos industries. »

Le ministère des Forêts vient justement de confirmer que 33 millions de dollars seront consacrés aux travaux sylvicoles d'ici 2017 dans la région, soit 500 000 $ de plus seulement pour cette année. Un signe selon le ministre Laurent Lessard que Québec est présent pour soutenir l'industrie forestière: « Quand on a eu de la misère, de la misère et de la misère, on a perdu des emplois, on a perdu des opportunités, les entreprises sont restées debout. Maintenant, on va essayer de faire en sorte de mobiliser tout le bois nécessaire pour s’assurer que nos travailleurs en forêt aient de l’ouvrage, que les scieries n’en manquent pas, car elles sont toutes capables d’en prendre plus que ce que la forêt est capable de livrer. »

Par ailleurs, les producteurs acéricoles du Bas-St-Laurent ont profité du passage du ministre Laurent Lessard pour lui rappeler qu'eux aussi créent de l'emploi en forêt.  L'équivalent de près de 600 emplois à plein temps. Leur syndicat a donc demandé au ministre de ne surtout pas les oublier dans sa gestion de la ressource forestière.

 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok