Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Bonaventure La revitalisation à Bonaventure

Publié le 19 septembre 2013 à 16 h 27
Auteur :
Louis Lessard
L’actuel maire de Bonaventure Serge Arsenault ne se représente pas.  La place est donc ouverte pour les nouvelles idées et les nouveaux candidats. La campagne n’est pas encore commencée que la question de la revitalisation talonne déjà les candidats potentiels.

 

Depuis 10 ans, la ville de Bonaventure est engagée dans une refonte importante de son centre-ville. Plusieurs commerces ont vu le jour, d'autres ont fermé boutiques.

Une marche dans la ville suffit pour constater que le visage de Bonaventure est disparate. Des commerces récemment rénovés côtoient des façades laissées à l’abandon. Le directeur général de la chambre de commerce de la Baie-des-Chaleurs Maurice Quesnel, déplore cette situation: ' Si on regarde de l’autre côté de la rue ici, on voit des clôtures qui pourraient être améliorées même le terrain, on aurait vraiment besoin d'un nouveau ‘look’ de se dire qu'est-ce qu'on fait avec ça ?'

La municipalité avance à petits pas ajoute-il, les commerçants ont besoin d'être accompagnés dans leurs travaux:  ' Avec plan d'harmonisation des façades et des couleurs puis en aidant avec des incitatifs monétaires les propriétaires des bâtiments '

Le manque d'appui financier de la ville entraîne aussi un défi pour les commerçants qui décident de revamper leurs commerces par eux-mêmes explique Gabrielle Breton des ateliers du Funambule:  ' C'est une grosse planification, au niveau budgétaire et du temps et des employés. On a travaillé fort là-dessus '

Pourtant la ville de Bonaventure a un surplus d’un demi-million de dollars et une des dettes les moins élevées de la MRC. La revitalisation du centre-ville relève donc davantage d'une décision politique qu'économique.


Le candidat Roch Audet explique que la ville doit concilier avec différent enjeux en même temps: ' Il y a plusieurs priorités à la ville, on ne s’en cachera pas. On ne veut pas en faire un débat sur la place publique, mais l'aréna est important '


Le seul candidat annoncé à la mairie à ce jour estime que l'infrastructure et la question de l'aréna sont plus urgentes à court terme.   Le conseiller municipal et candidat potentiel Ambroise Henry lui,  ne partage pas ce point de vue. ' On veut un affichage chaleureux, peut-être du  bois, on travaille sur l’aménagement et le mobilier urbain.


Bonaventure pourrait connaître sa première course à la mairie à plus d'un candidat depuis 1960.

 

Louis Lessard




« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok