Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Péninsule acadienne La guerre des bleuets

Publié le 4 septembre 2014 à 16 h 20
Auteur :
Marie-Christine Carrière

Le dossier des bleuets dans la Péninsule acadienne semble loin d’être terminé. L’an dernier Oxford Frozen Foods y annonçait un investissement majeur. L’entente conclue avec le gouvernement provincial a permis un échange de terrains qui sème la controverse dans l’industrie. L’Association des producteurs de bleuets sauvages du Nord-Est du Nouveau-Brunswick présente une nouvelle demande dans ce dossier.

 

Celle de tenir une commission d’enquête pour déterminer si les intérêts des contribuables et des producteurs de bleuets locaux ont été protégés dans cet échange de terres appartenant au gouvernement.

 

Ils basent leur requête sur trois points : la valeur des terres échangées, l’aspect secret de l’entente et la copie du contrat qu’a fourni la province. Une copie tout à fait surprenante. Certaines parties ont volontairement été noircies. Impossible, entre autres, de connaître le nombre d’emploi que la compagnie s’engage à créer. Même chose pour la durée du prêt d’Investir NB. Où même la date à laquelle l’usine doit être construite.

 

« C’est un question de transparence. On donne 17 000 acres de nos meilleures terres en échange de terres de moindre valeur. Un gouvernement a-t-il le droit de faire des transactions de la sorte en secret sans consulter la population », se questionne un producteur de la région de Tracadie.

 

Le parti progressiste-conservateur qui forme le gouvernement sortant n’était pas représenté à la conférence de presse. Voici les commentaires recueillis des candidats présents qui écorchent au passage le parti au pouvoir.

 

Nancy Benoît, candidate du Parti Vert, Tracadie-Sheila « Le gouvernement devrait penser avant tout aux producteurs locaux pour que l’économie reste au Nouveau-Brunswick. »

 

Denis Landry, candidat du Parti libéral, Bathurst Est-Nepisiguit-saint-Isidore « Est-ce que ça été fait pièce par pièce? Est-ce que ça été pensé ou cela a seulement été fait pour attirer la population à voter pour ce parti-là (parti progressiste-conservateur).  »

 

Juliette Paulin, candidate du Nouveau Parti démocratique, Lamèque-Shippagan-Miscou « La Couronne, c’est nous, ce sont tous les citoyens. Ce sont nous qui devrions recevoir les profits. »

 

Il faudra toutefois attendre l’élection d’un nouveau gouvernement et la reprise de la chambre pour réellement connaître la suite dans ce dossier.

 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok