Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Caraquet La Fédération des VTT du N.-B. demande au gouvernement d’agir

Publié le 23 janvier 2017 à 10 h 48
Auteur :
Annie Levasseur

La Fédération des véhicules tout-terrain du Nouveau-Brunswick demande au gouvernement d’accélérer le développement de l’industrie. Une pétition a été lancée, cet avant-midi. Elle sera remise aux députés provinciaux.

La fédération provinciale veut, entre autres, de Fredericton que le processus d’approbation de demandes d’accès à des routes ou à des terres publiques soit amélioré. Ce qui permettrait d’aménager plus de sentiers.

Elle demande aussi que la Loi sur les véhicules hors route soit modifiée pour interdire les autres véhicules motorisés sur les sentiers de VTT gérés par la province. Une mesure qui rendrait les sentiers plus sécuritaires et un entretien moins couteux selon la fédération. 

« Il n’y a rien dans la loi qui protège les sentiers de VTT pour empêcher les autres véhicules ou utilisateurs d’être sur les sentiers fédérés. Ça ouvre la porte aux véhicules passagers, aux véhicules utilitaires sport, aux camions 4x4 et bien sûr, l’hiver, aux motoneigiste », affirme le coordonnateur de développement à la Fédération des véhicules tout-terrain du Nouveau-Brunswick, Jacques Ouellette.

La Fédération des véhicules tout-terrain du Nouveau-Brunswick estime à 55 millions $ l’industrie du VTT dans la province. Elle croit qu’elle pourrait se développer davantage si le gouvernement prenait ce dossier au sérieux. Elle demande donc à ses 21 000 membres de la soutenir en signant une pétition électronique qui sera remise aux députés provinciaux.

« Présentement, on a presque 200 applications sur des accès sur des chemins publics (…) Le parfait exemple, c’est Caraquet. On sait ce qui est arrivé à Caraquet. On a construit une voie de contournement. On n’a absolument pas consulté la fédération ni les clubs », mentionne Jacques Ouellette.

La Fédération des véhicules tout-terrain du Nouveau-Brunswick est convaincue que ses demandes permettraient d’augmenter le tourisme dans la province.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok