Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Gaspé La 13e TDLG est terminée

Publié le 28 février 2015 à 11 h 23
Auteur :
Jessica Lamarre
C'est ce vendredi après-midi qu'a pris fin la 13e Traversée de la Gaspésie. Skieurs et raquetteurs étaient partis du Gîte du Mont-Albert, dimanche dernier. Ils étaient attendus à Gaspé vendredi pour célébrer la fin de ce grand périple.

C'est sur la rue de la Reine à Gaspé que les participants de la 13e édition de la Traversée de la Gaspésie sont arrivés de cette grande randonnée qui s'est échelonnée sur 5 jours. La rue a pris des airs de fête à leur arrivée. Il y a de quoi célébrer, on parle de 160 sportifs --sans compter les organisateurs et les bénévoles, qui ont enfilé leurs raquettes ou leurs skis chaque matin cette semaine pour parcourir environ 200 km dans le cas des fondeurs et 65 km dans le cas des raquetteurs. 

C'est la première fois cette année que la TDLG offrait un parcours en raquette lors de l'événement. L'organisation se dit satisfaite de cette première année d'essai, et satisfaite de la semaine en général. Bien que la tempête survenue en milieu de semaine ait quelque peu compliqué les opérations avec les vents et l'accumulation de neige, elle a aussi eu un côté plutôt positif, explique la directrice générale de la TDLG, Maïté Samuel-Leduc: «On a dû couper un peu le parcours de jeudi, mais c'était tellement une journée exceptionnelle, avec la neige blanche, le ciel bleu, c'était vraiment incroyable! Il y a plusieurs skieurs qui nous ont dit que c'était la plus belle journée de ski de leur vie!» 

Beau moment également vendredi midi alors qu'une soixantaine de jeunes du primaire ont quitté la marina de Gaspé en raquette pour rejoindre les participants de la TDLG a leur arrivée sur la baie de Gaspé. «On va faire environ 1 km pour aller accueillir les participants de la TDLG et on a une petite activité qui nous attend après sur la rue de la Reine. On adore ça, surtout qu'il fait beau aujourd'hui, on va en profiter pleinement!», déclarait Nancy Miousse, une enseignante de l'école Notre-dame-de-Liesse, avant de partir.  
Une subvention qui tarde à venir

Bien que l'événement ait pris fin vendredi, le financement de Québec pour cette édition n'a toujours pas été reçu. Il s'agit de 75 000$ en subvention que la TDLG attend depuis déjà plusieurs semaines. L'organisation souligne toutefois que ça ne menace en rien la pérennité de l'événement, puisqu'à 70%, l'événement est assuré par des revenus autonomes.
 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok