Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Bonaventure Justin Trudeau en Gaspésie: défenseur des régions?

Publié le 3 septembre 2014 à 15 h 55
Auteur :
Léa Beauchesne
Lors de son passage dans la péninsule, le chef du Parti Libéral du Canada, Justin Trudeau, s’est présenté aux Gaspésiens en fier défenseur des régions. Il souhaite que les enjeux régionaux soient mieux représentés à Ottawa. Il a profité de sa visite pour s’entretenir avec des gens d’affaires de la région, dans un souper organisé par la Chambre de Commerce Baie-des-Chaleurs.

justin-1hg4f.jpg


Seulement une vingtaine de personnes se sont déplacées pour écouter le discours du chef libéral. Les participants se sont toutefois dits satisfaits des réponses amenées par l’aspirant premier ministre. Gaston Bourdages, vice-président de l’Association portuaire de Bonaventure s'est présenté à la rencontre pour poser ses questions: «Il semble être à l’écoute des gens des régions. Chose qu’on n’a pas présentement avec le gouvernement actuel. Il faut se débattre pour maintenir nos installations portuaires en région.»


La préfet de la MRC de Rocher-Percé, Diane Lebouthillier, s'est également rendue à Bonaventure pour l'occasion. Elle a entre autre questionné Justin Trudeau sur la question de l'assurance-emploi: «La réponse qui a été donnée au niveau de l’assurance-emploi, ça rejoint ce que moi je pensais. Oui, on a besoin d’une réforme, mais c’est vraiment de la façon dont ça s’est fait que ça n’a pas été adéquat.»


Les libéraux entendent revoir complètement la réforme s’ils sont menés au pouvoir. Les balises de ces changements demeurent floues, mais le chef a affirmé que leur prochaine plate-forme électorale allait précisé sa position dans le dossier


«Il faut trouver une façon d’offrir une stabilité aux travailleurs, une opportunité de pouvoir rester dans la région avec leur famille. Tout en reconnaissant qu’il ne faut pas non plus démotiver les travailleurs de continuer de travailler», affirme Justin Trudeau.


Il a également exposé la vision du parti, axée sur un Canada qui fera de sa priorité le développement économique, sans faire fi de la protection de l’environnement. Pour ce qui est enjeux plus locaux, Justin Trudeau a assuré que des investissements devaient être faits dans le dossier des quais et dans les infrastructures en général. Il a réitéré l’importance des trains dans le développement du Canada, mais s'est abstenu de tout engagement.



« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok