Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Néguac Justin Trudeau à Néguac

Publié le 9 septembre 2015 à 12 h 08
Auteur :
Annie Levasseur

Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, était au Nouveau-Brunswick, mardi, en cette dernière journée de la mi-campagne. Il a promis une amélioration du système d’assurance-emploi lors de son passage à Bouctouche. Il s’est ensuite rendu à Néguac pour rencontrer des travailleurs saisonniers.

S’il est élu premier ministre du Canada, Justin Trudeau abolira les changements apportés par les conservateurs au système d’assurance-emploi en 2012. Le candidat candidat libéral dans Miramichi-Grand Lake a profité de la présence du chef au Nouveau-Brunswick pour parler de travail saisonnier.

« Il va y avoir plus d’employés. Donc quand tu auras un problème avec le chômage, tu n’auras pas besoin d’attendre six semaines. Il y a des familles pour qui c’est leur revenu l’hiver, c’est ce qui met la nourriture sur la table. Ce sera plus humain, plus canadien et plus qui nous sommes (…) On va investir beaucoup dans les petites et moyennes entreprises pour créer de l’emploi », affirme Patrice Finnigan.

photo_justin_neguac1-gxqp8.jpg

Les libéraux promettent de réduire de deux à une semaine le temps d’attente pour les prestations. Ils veulent aussi éliminer la pénalité de 910 heures pour les nouveaux travailleurs. Des mesures qui semblent plaire aux résidants et militants de Néguac présents mardi.

« C’est exceptionnel parce que la dernière fois qu’un candidat fédéral s’est présenté à Néguac, qui est une très petite place dans le Canada, on ne s’en souvient pas parce que ce n’est probablement jamais arrivé. Il a été très terre à terre », explique l’un d’entre eux.

« Moi, je travaille juste comme saisonnier et c’est important que les libéraux entrent. Ils donneraient des emplois à nos jeunes qui se cherchent de l’ouvrage et qui s’en vont dans l’Ouest », ajoute un autre citoyen.

photo_justin_neguac2-qxztn.jpg

Monsieur Trudeau n’a pas tenu de discours, à Néguac. Il a seulement fait un tour de bateau avec un pêcheur de la région.

« Étant donné que notre village est complètement à l’écart des grandes villes et des grands centres, on se sent laissé de côté de plus en plus et c’est important pour la population de voir ces gens-là venir dans nos régions pour qu’ils voient les métiers des gens de ces villages-là «, mentionne le président de l’administration portuaire du quai de Néguac, Zoel Breau.

À la suite de cette annonce, par voie de communiqué, le NPD a attaqué les libéraux en disant qu’ils ont pigé 50 milliards de dollars dans la caisse d’assurance-emploi entre 1993 et 2006.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok