Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Exercice militaire sur les plages de Rivière-au Renard Jour J à Gaspé

Publié le 20 juin 2014 à 14 h 17
Auteur :
Denis-Michel Thibeault

Un important exercice militaire a eu lieu à Gaspé vendredi. 850 hommes des Forces armées canadiennes et françaises ont été mobilisés pour simuler un débarquement des troupes à partir de véhicules amphibies. La manœuvre a suscité l’intérêt d’une centaine de curieux massés sur les plages pour assister au déploiement.

 

Depuis la nuit dernière et jusqu’à demain matin 600 marins français et 250 fantassins du Royal 22e régiment simulent un débarquement sur les plages. Pour les citoyens de Rivière-au-Renard, c’est une scène qui rappelle, à petite échelle, ce que les soldats ont dû vivre durant la 2e Guerre mondiale.

 

 « Nous sommes en train de pratiquer nos manœuvres amphibies, qui consistent en un débarquement sur la plage et nous allons ensuite pousser à l’intérieur pour allez saisir l’aéroport de Gaspé qui fait partie du scénario pour le reste de l’opération. » Nous disait l’adjudant des forces armées canadiennes, Philippe Dessureault

 

Une opération de cette envergure demande bien sûr beaucoup d'organisation. Plusieurs équipements militaires ont été déplacés pour l’exercice, continue l’adjudant Dessureault, dont l’imposant navire français ; le BPC Mistral. Les hélicoptères et les véhicules amphibies sont déposés ou amarrés sur ce véritable bâtiment militaire avant de venir accoster sur les berges.

 

« On parle d’une quinzaine de véhicules militaires canadiens, 2 navires français et 3 hélicoptères griffons du 430e escadron tactique d’aviation héliportée. »

 

La centaine de curieux amassés sur les plages était visiblement émerveillée.

 

« En tout cas, mon petit fils est très heureux de voir ça. »

« Oui c’est vrai ! C’est très impressionnant ! »

« C’est impressionnant ! »

« Ça fait drôle de voir l’armée arriver dans le village c’est vraiment différent »

Nous disait ces résidents du secteur.

 

« Étant donné que l’on s’entraine à l’extérieur de la base, nous voulons voir les gens. Ça reste quand même les forces armées de la population. Quand nous pouvons avoir une certaine proximité, on en profite. » Affirmait l’adjudant Dessureault

 

La population est justement invitée samedi à 9h à la polyvalente C.E. Pouliot de Gaspé afin de visiter les véhicules militaires et regarder de proche à quoi ressemble un hélicoptère, mais aussi entendre les soldats parler de leurs histoires. Les troupes reprendront ensuite le chemin de la maison. DMT à Gaspé.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok