Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

26 000 croisiéristes passeront Gaspé : 2e port d’escale le plus fréquenté sur le St-Laurent

Publié le 16 juillet 2014 à 14 h 47
Auteur :
Denis-Michel Thibeault

Gaspé est maintenant le 2e port d’escale le plus visité sur le St-Laurent avec les 22 navires de croisières qui fréquenteront sa baie, cette saison. Ce n’est pas un secret, tous ces croisiéristes sont l’occasion de faire de bonnes affaires pour les commerçants de la ville. C’est pourquoi, cette année, les gens du milieu comme Stéphane Ste-Croix d’Escale Gaspésie, ont travaillé à attirer l’attention des visiteurs.

 

« Il y a 7 ports d’escale sur le St-Laurent, et nous sommes le 2e port le plus performant après Saguenay en terme d’accueil de bateaux et d’escale de clientèle. »

 

Gaspé atteindra cette année les 90 000 croisiéristes et sa 90e escale de bateau depuis ses tout débuts. Ce sont beaucoup de personnes qui sont passées et qui passeront par le centre-ville de Gaspé. Tout ce monde représente un apport économique plus qu’intéressant pour les commerçants.

 

 « C’est sûr que c’est toujours un plus. Il y a des gens qui rentrent dans la boutique qui ne serait pas là si le bateau n’accostait pas», expliquait Marie Gaudet.

 

 « C’est une excellente chose pour nous les bateaux de croisière. Ça amène de l’eau au moulin. » Renchérissait Martin Legault du Café des Artistes.

 

« Ici, si c’est juste les gens qui vivent à Gaspé, je ne pense pas qu’il va avoir beaucoup de monde qui vont acheter des choses. Comme il y a des touristes qui vont venir, du coup ça va faire. Ce sont des surprises quoi. » Pour ce nouveau commerçant, Alou Sow.

 

La présente saison des croisières est l’une des plus importantes pour Escale Gaspésie avec ses 22 visites, sa dizaine de navires différents et ses 26 000 vacanciers. Et Gaspé est prête plus que jamais à recevoir cette grande visite. L’aménagement fait au secteur du centre-ville de Gaspé dernièrement permet une meilleure rétention des plaisanciers. Par le passé, les commerçants se plaignaient de ne pas assez voir les touristes s’arrêter sur la rue de la Reine. Cet automne, lorsque la saison sera à son plus fort, les croisiéristes pourront bénéficier d’une offre plus intéressante que jamais ajoutait Stéphane Ste-Croix.

 

« Nous sommes satisfaits dans la mesure où l’ensemble des ingrédients pour la recette est dans le chaudron. Il faut maintenant commencer à brasser le chaudron tranquillement pas vite avec les ingrédients en question. »

 

Les produits d’appels de la région sont forts. On parle souvent du parc Forillon, de Percé, de la baie de Gaspé ou bien même de Penouille. Depuis l’an dernier, les touristes peuvent même emprunter le train touristique l’Amiral pour aller visiter sans tracas le rocher. Maintenant, Gaspé doit profiter de l’engouement pour la destination et ses attraits naturel et continuer à bâtir son offre aux croisiéristes.

 

« Bref, il y a un ensemble d’éléments qui sont drôlement intéressants et il faut commencer à les utiliser et les valoriser et à faire connaître ce genre de produits et services là. » Affirmait monsieur Ste-Croix.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok