Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Saint-Léon-le-Grand Fin des recherches à St-Léon-le-Grand, des citoyens s'expliquent mal cette balade en canot

Publié le 7 mai 2013 à 10 h 28
Auteur :
Jean-Simon Landry

La Sûreté du Québec a dévoilé l’identité de l’homme disparu lors d’une sortie en canot sur la rivière Humqui samedi. Il s’agit de Yannick Coupal, 40 ans, originaire de Rimouski.

 

Le Rimouskois passait une fin de semaine au chalet avec sa famille et celle d’un ami. Lorsque les deux hommes ont décidé de se lancer sur la rivière Humqui samedi après-midi, ils ne se doutaient pas que l’un d’eux manquerait toujours à l’appel trois jours plus tard.

 

En ce temps de l’année, la rivière est à son plus haut et le courant est fort : environ huit kilomètres à l’heure.

 

C’est justement pour cette raison que les spécialistes en sauvetage de la Sûreté du Québec n’ont pas plongé. Ils se sont contentés de sonder le fond de la rivière avec des bâtons avant de suspendre les recherches, lundi en début d’après-midi.

 

Incompréhension au village

 

À Saint-Léon-le-Grand, on s’explique mal pourquoi les deux hommes se sont aventurés sur la rivière.

 

« C’est certain que c’est quelque chose de dangereux, raconte une chauffeuse d’autobus scolaire. Nous autres, on a des enfants et jamais je ne les laisserais y aller. »

 

« Il y a des glaces qui descendent du lac, s’inquiète un résidant du village. Ce n’est pas vraiment le temps de faire du canot. »

 

« Bien oui c’est dangereux, répond simplement une dame lorsque questionnée. Très dangereux. »

 

L’ami de Yannick Coupal s’en tire avec une bonne frousse. Lorsque leur canot a chaviré, il a été en mesure de regagner la rive à la nage.

 

Bien qu’il soit possible que le disparu soit toujours en vie, la Sûreté du Québec attendra quelques jours avant de reprendre les recherches. Une équipe de recherche survolera le secteur en hélicoptère lorsque le niveau de la rivière aura baissé.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok