Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Percé Fermeture du quai de Percé, le maire Bruno Cloutier met au défi Pêches et Océans

Publié le 3 mai 2013 à 14 h 40
Auteur :
Octave Thibault

La ville de Percé et son maire ont réagi, vendredi matin, après être resté muet, jeudi.


Un communiqué a été émis dans lequel la ville lance un ultimatum à Pêches et Océans. Elle met en demeure le ministère de rétablir l’accès au quai de Percé aux piétons, d’ici lundi à 16h, sans quoi elle prendra les moyens appropriés pour le faire.


Bruno Cloutier ne passe pas par 4 chemins. Il est prêt à ordonner aux employés municipaux d’aller retirer la clôture érigée, mercredi, par le ministère. Ça pourrait se faire dès mardi matin, la semaine prochaine, après une inspection sommaire par la ville.


Monsieur Cloutier met au défi Pêches et Océans.


« Si ça été fermé avec de la machinerie, on peut le rouvrir aussi avec de la machinerie, avertit le maire Bruno Cloutier lorsque joint au téléphone par CHAU, vendredi matin, peu après la publication du communiqué de la ville.


« Premièrement, on va faire une inspection visuelle comme le fédéral a fait. Et s’il y a un endroit qui peut être dangereux, on va tout simplement mettre une barricade à cet endroit-là. S’il y a un endroit qui est dangereux, ça ne veut pas dire que l’entièreté du quai est dangereuse », a rajouté monsieur Cloutier.


La ville dénonce la façon de faire cavalière et précipité de Pêches et Océans. Elle demande une étude exhaustive sur l’état du quai. S’il faut faire des réparations, Bruno Cloutier insiste pour que ce soit réalisé rapidement, sans compromettre l’accès piétonnier.


Selon le maire, entre 200 000 et 300 000 personnes circulent sur le quai par année, et environ 125 000 personnes montent à bord des bateaux d’excursion amarrés au quai durant l’été.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok