Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Gaspé Enquête sur la santé des enfants de maternelle, la Gaspésie dans la moyenne

Publié le 23 septembre 2013 à 14 h 27
Auteur :
Caroline Murray-Daignault

Une enquête sur le développement des enfants à la maternelle a été réalisée partout au Québec en 2012. Les résultats démontrent que les enfants de la Gaspésie se situent dans la moyenne québécoise.


L’enquête démontre que les enfants de maternelle de la Gaspésie évoluent comme le reste du Québec. Cependant, quelques lacunes ont été remarquées. Cinq domaines ont été identifiés

 

« La santé physique et le bien être physique, les compétences sociales, la maturité affective, qui est aussi au niveau de l’interaction et du contrôle des émotions, etc. Le développement cognitif et le langage et les habiletés de communication et de connaissances générales », décrit la coordonnatrice en santé communautaire, Christianne Paquette, comme lacunes constatées.

 

Le CSSS de la Côte-de-Gaspé évalue présentement les données afin de pouvoir offrir divers services, tant aux parents, qu’aux enfants. Le bon développement de l’enfant est favorisé si les services sont utilisés dès le début du processus.

 

« On travaille déjà pour le développement des parents, alors vous voyez que ça commence même en pré natal et ça va jusqu’à la rentrée à l’école pour ce qui est des 0 à 5 ans », mentionne madame Paquette.


Du support aux enfants

 

Plusieurs organismes sont présents en Gaspésie pour supporter les familles. L’organisme communautaire Parenfant est situé à Gaspé et offre plusieurs services.

 

Christiane Ste-Croix est la coordonnatrice de la maison de la famille : « On offre aussi un service qui s’appelle les ateliers poussinots qui s’adresse aux parents d’enfants 0 à 5 ans. C’est pour parler de toutes sortes de trucs, discipline et tout. »

 

Vous pouvez aussi y déposer vos enfants lorsque vous faites des courses. L’organisme offre autant de services pour les enfants que pour les parents.

 

« On offre les ateliers YAP, il n’y a personne de parfait. C’est vraiment pour parler de toute sorte de trucs, ça peut être l’alimentation, la discipline, c’est vraiment toujours pour aider les parents à structurer les enfants pour qu’ils puissent évoluer », ajoute Christiane Ste-Croix.

 

L’Agence de santé et des services sociaux de la Gaspésie, les Îles sortira prochainement un rapport gaspésien sur le sujet.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok