Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Caraquet Dossier de la coop : appel à la solidarité

Publié le 18 mars 2016 à 13 h 00
Auteur :
Annie Levasseur

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, a demandé aux gens d’affaires d’être solidaires, jeudi soir à Shippagan, pour faire avancer l’économie de la Péninsule acadienne. Dans un contexte de semaine difficile avec l’annonce de fermeture de quatre magasins de la Coopérative de Caraquet, cette déclaration tombe à point selon le maire Kevin J. Haché.

Les communautés de Saint-Léolin et de Maisonnette seront affectées par les fermetures de leurs épiceries. Le député de Caraquet souhaite que les citoyens se mobilisent pour trouver des solutions.

photo_coop_maisonnette-7d4bk.jpg

« C’est malheureux. C’est une décision d’affaires. J’espère qu’avec le temps tout peut s’arranger et que quelqu’un puisse acheter ça pour faire continuer le commerce pour aider ces petites communautés-là (…) C’est aux maires des villages ou aux gens d’affaires des alentours d’essayer de travailler avec les villages », affirme le député provincial de Caraquet, Hédard Albert.

photo_h_dard_albert-j73mk.jpg

« Il faut s’assurer que l’on fait le plus que l’on peut pour créer des conditions propices pour que les gens puissent partir des entreprises et faire croitre les entreprises », ajoute le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant.

Le maire de Caraquet, Kevin J. Haché, appelle à la solidarité.

« Quand on parle de fermeture, je pense qu’il faut que les gens se tiennent ensemble. Il faut que les gens continuent de se supporter. Certains parlent de boycotter ou de bouder. On ne peut pas faire ça lorsque l’on pense à ce que tous les commerces apportent dans notre communauté », dit-il.

Les bâtiments commerciaux vident s’accumulent à Caraquet. L’ancienne coop, le magasin de meubles Loundsbury, et la boutique Évolution Mode sont tous à vendre. La bâtisse qui abrite la quincaillerie BMR devrait aussi être vendue. Malgré tout le maire de Caraquet demeure optimiste.

« On a de très bons commerces à Caraquet. Il y en a qui fonctionnent très bien. Je pense qu’il faut continuer de se supporter et je pense que c’est ce qui va en ressortir », indique Kevin J. Haché.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok