Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Caraquet Des propriétaires de VTT dans un cul-de-sac

Publié le 14 décembre 2016 à 18 h 00
Auteur :
Annie Levasseur

Nous vous parlions, en septembre, de propriétaires de Caraquet et de Bertrand qui n’ont plus accès à leurs terres depuis que la voie de contournement a été construite. Le problème s’applique aussi aux amateurs de véhicules tout-terrain.

Les clôtures pour animaux, installées l’hiver dernier, empêchent les véhicules tout-terrain de traverser la nouvelle voie de contournement de Caraquet. Ils ne peuvent donc pas accéder aux commerces de la ville pour mettre de l’essence, manger ou dormir.

« La transcanadienne est faite d’est en ouest et les allées de nos sentiers sont du nord au sud. Elles sont vraiment fermées et elles ne sont pas accessibles du tout », affirme le président du Club VTT Acadien, Mario Vienneau.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/acc_s_caraquet_vtt__14d_cembre2016_-rnqj6.jpg

Les quadistes demandent qu’un chemin d’accès soit aménagé.

« On a vu une baisse à cause de la situation dans laquelle nous sommes présentement. Il faut remédier à ça, il faut trouver une solution pour accommoder les gens le plus vite possible », indique le vice-président du Club VTT Acadien, Denis Pinet.

Le Club VTT Acadien s’inquiète aussi pour l’impact sur le tourisme. Les dirigeants craignent que les touristes ne viennent plus à Caraquet en VTT.

« Il y a du développement touristique qui s’en vient. On essaie d’amener d’autres choses. Dans la région Chaleur, ils ont développé quelque chose et on essaie d’amener quelque chose nous aussi pour donner des services à ces personnes-là », mentionne Denis Pinet.

« Ce sont des retombées économiques de 300 000 $ pour toute l’année. C’est vraiment bon pour Caraquet », ajoute Mario Vienneau.

http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/acc_s_caraquet_vtt__14d_cembre2016_-2-t1jdg.jpg

Des discussions sont présentement en cour avec le ministère des Transports.

« On parle continuellement avec le gouvernement, avec les ministres et les députés. La fédération nous aide beaucoup pour essayer de trouver la solution au problème. Nous sommes sûrs que nous allons pouvoir régler ça », explique Denis Pinet.

Des propriétaires de terres de Caraquet et de Bertrand demandent aussi un chemin d’accès. Ils poursuivent les discussions avec le gouvernement et affirment que les choses avancent un peu plus grâce ministre Denis Landry.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok