Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Grand Tracadie-Sheila Des Acadiens dénoncent la coupe à blanc

Publié le 25 juin 2014 à 14 h 38
Auteur :
Marie-Christine Carrière

L’impact des coupes à blanc sur la Péninsule acadienne inquiète plusieurs citoyens. Une cinquantaine de personnes se sont d’ailleurs rassemblées pour manifester le weekend dernier à Tracadie-Sheila. Ils souhaitent, en quelque sorte, lancer un débat sur le sujet.

 

Ce groupe de citoyens n’a pas l’impression que le gouvernement écoute la population. Ce mouvement a pris forme plus tôt cette année lorsque la province du Nouveau-Brunswick a échangé des terres publiques à la compagnie Oxford pour la production de bleuets dans la Péninsule acadienne.

 

La coupe à blanc, la santé et les impacts environnementaux sont principalement dénoncés. « Il n’y a pas eu d’étude d’impact environnemental et nous exigeons que ce soit fait. C’est la santé des citoyens qui est en jeu là-dedans. On veut que le processus de coupe à blanc arrête », souligne Nancy Benoît, une des organisatrices.

 

Dans la région du Grand Tracadie-Sheila, la coupe à blanc est aussi envisagée sur l’ancien camp militaire dans le secteur de Leech. Ce que le groupe dénonce également, puisqu’au fil des années, ce lieu est devenu populaire au niveau des loisirs pour la pratique de randonnées en VTT, la pêche et la chasse.

 

Denis Landry, le député libéral de Centre-Péninsule-Saint-Sauveur était présent. Il est venu donner son appui, mais également ses conseils : « Si les gens locaux peuvent avoir l’attention des gens de la ville, ça va aider pour aller chercher des consultants et voir ce qui peut être fait avec le chantier. C’est à partir d’événement comme celui-ci que ça va faire boule de neige et il ne faut pas lâcher. »

 

Il s’agissait d’une manifestation pacifique. La population demeure toutefois inquiète des répercussions sur leur santé et sur l’environnement dans la Péninsule acadienne. Nancy Benoît nous a informés que d’autres manifestations sont à prévoir au cours des prochaines semaines pour aller chercher l’attention du gouvernement.

 

Mentionnons qu’il y a aussi plusieurs personnes qui sont en accord avec l’arrivée de la compagnie Oxford dans la région.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok