Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Paspébiac Dernier hommage à Pierre Provost

Publié le 14 mars 2013 à 16 h 27
Auteur :
Isabelle Larose

Plus de 150 personnes ont rendu un dernier hommage à Pierre Provost, un citoyen de Paspébiac décédé dimanche d’un cancer à l’âge de 64 ans. Décrit comme un pilier pour la région, M. Provost a pris part à plusieurs combats, notamment celui de la sauvegarde des bâtiments historiques du banc de pêche de Paspébiac.

 

Pierre Prévost a été conduit vers son dernier repos, jeudi matin à l’église de St-Pie X à Paspébiac. Il laisse derrière lui un héritage communautaire, culturel et social de valeur inestimable.

 

« Il a été président fondateur du site historique, président fondateur de CIEU-FM et de Centraide Gaspésie-Les Îles », rappelle le directeur général de la Ville de Paspébiac, Paul Langlois.

 

Passionné d’histoire et de généalogie, Pierre Provost était de ceux qui se sont battus pour sauvegarder le patrimoine historique de Paspébiac au milieu des années 70.

 

 « J’ai une photo de Pierre au début du site historique à Paspébiac, on vendait des tartes pour collecter des fonds », raconte Bernard Nadeau, un ami et l’ex-DG du Centre de santé et services sociaux de la Baie-des-Chaleurs, en sortant ladite photo de son veston.

 

« Quand je vais voir le Site, je vais penser à Pierre », admet Fernand Alain, un complice de Pierre Provost dans plusieurs projets. Il le décrit comme un homme visionnaire.  « On perd un grand homme, un grand Paspéya et un grand Gaspésien », affirme M. Alain.

 

La perte est également immense pour le milieu communautaire dans lequel Pierre Provost a œuvré tout au long de sa vie. Le CLSC de Paspébiac a d’ailleurs mis son drapeau en berne pour rendre hommage au grand homme.

 

« C’est un type qui a donné beaucoup de bénévolat pour les organismes communautaires du milieu », rappelle Jean-Marie Lebasseur, ex-DG du CLSC Chaleur. Pierre Provost a travaillé plusieurs années en tant qu’agent d’informations et organisateur communautaire au sein de l’établissement.

 

Fervent défenseur de la langue française, Pierre Provost était jusqu’à tout récemment le président national de l’Association Québec-France

 

« Il n'y avait jamais de problèmes avec Pierre, il y avait toujours des solutions. Ça va nous manquer beaucoup », confie 'actuel président de l’Association Québec-France, André Poulin.

 

La famille péquiste gaspésienne est également en deuil. « On a été de toutes les campagnes électorales ensemble », lance l’ex-député de Bonaventure, Marcel Landry.

 

 « On tripait un peu sur les mêmes valeurs de développement social et de développement social et économique pour notre coin de pays, raconte Marcel Landry. Pierre a adopté la Gaspésie et la Gaspésie l’a fort bien adopté »,

 

Déjà la Ville de Paspébiac souhaite commémorer l’œuvre de Pierre Provost afin que personne n’oublie la grandeur de l’homme.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok