Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Festival de cinéma les Percéides De quoi aura l'air la Gaspésie en 2023?

Publié le 2 septembre 2014 à 12 h 50
Auteur :
Léa Beauchesne
De quoi aura l’air la Gaspésie si l'on exploite ses ressources de manière irresponsable? C’est l’une des questions à laquelle le réalisateur Moïse Marcoux Chabot tente de répondre avec son court métrage Gaspésie 2023. Celui-ci était présenté au Festival de cinéma les Percéides cette fin de semaine.

 http://chau.teleinterrives.com/img/nouvelles/normales/gasp_sie_2023-g7jcp.jpg


La péninsule y est exploitée par un consortium appelé Energia. Une compagnie fictive, mais dont l’image rappelle celle d’entreprises bien réelles. Energia exploite le sous-sol gaspésien, exproprie les résidents qui freinent l’essor de sa prospérité et fait régner la terreur par la répression policière.

 

Gaspésie 2023 se veut une critique sociale basée sur une dystopie. Le cinéaste a imaginé la pire situation possible dans laquelle pourrait se retrouver la région, mais en se basant sur des signes avant coureurs bien réels. Tout ce que l’on retrouve dans son court métrage est inspiré de problématiques auxquelles la Gaspésie a fait face et continue de rencontrer. 

 

Deux autres productions de Moïse Marcoux Chabot ont également été présentées dans le cadre des Percéides. Son court-métrage Lespouère lui a d’ailleurs valu les honneurs du jury et une bourse de 1500$.


Pour la version complète du court-métrage: http://vimeo.com/74025337

 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok