Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Gaspé De nombreuses réactions à la visite et aux annonces de Pauline Marois

Publié le 13 mai 2013 à 14 h 20
Auteur :
Caroline Murray-Daignault

Les réactions sont nombreuses à la visite de Pauline Marois à Gaspé et Bonaventure.


Le 4e appel d’offres éolien au Québec procurera aux Micmacs l’opportunité de réaliser un parc. Aussi, la présence de la ministre des Ressources naturelles a été l’occasion de lui parler de l’industrie pétrolière.



Avec la venue de la première ministre en Gaspésie, la question du pétrole à Gaspé était inévitable. La ministre des Ressources naturelles a été sollicitée à de nombreuses reprises depuis son entrée en fonction.


La ministre Martine Ouellette a tenu à mettre les choses au clair : « Dans le cas d’Haldimand, nous sommes en train de gérer une transition, nous sommes arrivés au gouvernement, l’entreprise avait ses permis. »

 

La première ministre a quant à elle répondu au questionnement sur le règlement de l’eau potable : 

« Le règlement sera déposé au conseil des ministres, une fois qu’il sera déposé, nous l’adopterons, il sera pré-publié, la prépublication, ça veut dire que vous pouvez réagir, vous pouvez donner votre point de vue et une fois que votre point de vue sera donné, nous déciderons », a précisé la première ministre.

 

800 MW d'énergie éolienne, planche de salut pour les Micmacs


Une annonce qui a suscité de fortes réactions est celle sur l’énergie éolienne. 800 mégawatts pour la Gaspésie. Les projets communautaires auront 300 mégawatts, une réussite pour la Conférence régionale des élus.


« Ce que nous avons travaillé depuis les derniers mois, c’est la présence du communautaire. Le communautaire est très présent dans la stratégie et aussi je voudrais souligner qu’un projet est déjà fixé avec les autochtones, il va y avoir du développement entre Escuminac et Nouvelle », se réjouit le président de la CRÉ, Bertrand Berger.


150 mégawatts vont directement à la communauté micmaque. Un moment historique pour la nation autochtone de la Gaspésie.

 

Le chef de la communauté de Gespeg, Claude Jeannotte, se réjouit des annonces pour la Gaspésie :


« C’est bon pour nos communautés, c’est notre communauté qui est importante pour nous, mais c’est le respect des citoyens de Gaspé aussi. L’usine aussi, je regarde les employés de l’usine LM Windpower, ça nous fait chaud au coeur de dire que ces gens-là vont avoir une stabilité d’emploi et que ça va être bon pour tout le monde en Gaspésie. »

           

Pauline Marois, en plus de présenter le plan de relance de la Gaspésie, a annoncé 10 M$ pour le tronçon ferroviaire entre Gaspé et Percé. Le train touristique sera en marche dès l’automne prochain. L’hôpital de Gaspé pourra aussi compter sur de nouveaux équipements et bâtiments grâce à un investissement de 14 M$.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok