Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Carleton-sur-mer Course à pied à l'école Antoine-Bernard, une épreuve académique et de promotion de la bonne santé physique

Publié le 22 mai 2013 à 15 h 24
Auteur :
Ann Julie Larouche

 

C'est aujourd'hui que se déroulait la course allant de 3 et 10 km à l'école Antoine-Bernard, à Carleton. Après une quinzaine d’années à imposer cet examen final en éducation physique à tous les élèves de l’établissement, le plaisir n’en demeure pas moins évident.

 Les 470 élèves ont participé à plusieurs départs ce matin, qui variaient entre le 3, 4, 5, 7 et 10 km, pour les plus aguerris.

 

La course est non seulement leur examen de fin d'année en éducation physique, mais elle vise à promouvoir de bonnes habitudes physiques chez les élèves, tout comme de bonnes habitudes alimentaires et les bienfaits d’un sommeil réparateur.

Le directeur de l’école Yves Porlier est très fier de l’impact que la course a sur ses étudiants et sur la ville : «Avant, ce n’est pas tout le monde qui était emballé par le projet. En 2013, quand je vois tous les marathons à la grandeur du Québec et dans le monde, je me rends compte que notre idée n’était pas si mauvaise.»

Les jeunes se sont beaucoup exercés sur plusieurs distances avant de participer à leur examen final. La pratique de la course se faisait une fois par semaine dans le cadre de leur cours en éducation physique dès mars, mais les élèves doivent également se pratiquer hors des heures de classe pour avoir une bonne performance.

Pourquoi la course ? Parce que c’est une activité physique simple et très accessible que tout le monde peut pratiquer. «On utilise la course pour motiver les jeunes et promouvoir l’activité physique parce que c’est un moyen facile qui ne demande pas trop d’organisation», explique l’organisateur de l’événement et professeur d’éducation physique Michel Savoie.

Une autre année de justesse

 

L’événement n’était pas assuré cette année. «Nous avons plusieurs éléments qui se sont mal déroulés l’année passée, alors nous étions en réflexion pour l’édition de 2013», précise M. Porlier. Coup de théâtre, un ancien élève est revenu à la charge, pour souligner à la direction l’honneur qu’il avait eu de participer au départ du 10 km quelques années plus tôt. «Ça nous a convaincus de recommencer!», se réjouit le directeur.

 Plusieurs élèves semblaient très heureux de courir, en espérant que la passion du sport chez ces jeunes se poursuive !

 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok