Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Dernière phase des forums sur les hydrocarbures à Gaspé Comment réduire la dépendance au pétrole? Quelques solutions proposées

Publié le 12 septembre 2013 à 13 h 29
Auteur :
Caroline Murray-Daignault

On entend parler des forums sur les hydrocarbures depuis quelques mois, déjà. La Conférence des élus veut se faire un portrait de l’opinion des gens de la région sur cette industrie.


Pour cette dernière étape des forums, on se demande comment réduire notre pétro dépendance. Il faut se l’avouer, le pétrole est une nécessité dans notre mode de vie. Une vingtaine de personnes sont venus échanger sur le sujet, à Gaspé mercredi.


Plusieurs éléments de solutions ont été apportés, mercredi, lors de la présentation pour réduire la consommation du pétrole en Gaspésie. Considérant le secteur et sa réalité, les changements les plus considérables seraient faits au niveau des bâtiments. L’hôpital de Maria en est un bon exemple.


Yanick Desbiens est chargé de projet pour le Conseil régional de l’environnement de la Gaspésie, les Îles : « L’hôpital de Maria a fait une conversion. Ils ont remplacé leurs chaudières au mazout par une chaudière à la biomasse, qui est récoltée en Gaspésie, donc qui crée des emplois. Ils parlent d’économies de 300 000 $ par année avec ce changement-là. Il y a eu des investissements qui ont mené à ça, mais la rentabilité devrait être retrouvée après quelques années. »


Combattre les distances

 

Les grandes distances séparant les municipalités de la Gaspésie compliquent la réduction de pétrole lors des déplacements. Des efforts sont tout de même faits comme le RÉGÎM qui propose 19 circuits d’autobus sur le territoire de la Gaspésie et des Îles. Plus de 100 000 passages sont enregistrés chaque année.

 

« Évidemment, le RÉGÎM, au niveau du transport, ça ne peut pas être utilisé tout seul, ça ne répondra jamais aux besoins de la population. C’est pour ça qu’on a mis entre autres des efforts sur le covoiturage avec la création d’un babillard régional, qui est toute récente par le Conseil régional de l’environnement », indique Yanick Desbiens.

 

Le public a aussi réagi quant au transport en Gaspésie.


C’est le cas de Philippe Rochette, qui faisait partie de la vingtaine de citoyens qui assistait au forum : « Peut-être développé un réseau de bornes de chargement qui permettrait de recharger les véhicules électriques rapidement », a-t-il suggéré.


« Tantôt vous parliez du covoiturage, c’est à exploiter, mais il y a beaucoup d’obstacles, je parle en tant que travailleuse saisonnière », a mentionné Sandrine.

 

Bien sûr, la question d’exploitation du pétrole sur le territoire a été abordée. La Conférence régionale des élus croit qu’il faut d’abord viser des retombées concrètes pour la population.


« Je pense qu’il faut établir des modèles économiques qui permettent aux communautés d’accueil de recevoir des retombées économiques plus directes que des retombées, redevances via le gouvernement. Il faut inventer un modèle économique qui mette au coeur les intérêts régionaux et locaux des populations qui vivent avec ces situations-là. »

 

La tournée sur les forums des hydrocarbures de la Gaspésie, les Îles-de-la-Madeleine se termine jeudi à Bonaventure avec la fin de la 3e phase.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok