Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Bathurst Commémoration pour Jordan Boyd

Publié le 16 septembre 2013 à 16 h 28
Auteur :
Annie Levasseur

C’est un vendredi 13 particulier qu’ont vécu les partisans du Titan d’Acadie-Bathurst. L’équipe a commémoré Jordan Boyd lors de son match d’ouverture devant une salle comble de 3 524 spectateurs. Un mois s’est écoulé depuis que le hockeyeur de 16 ans s’est effondré sur la glace au premier jour du camp des recrues.

 

Ça faisait longtemps que le Centre K.-C. Irving n’avait pas été aussi rempli pour un match du Titan. On aurait pourtant pu y entendre une mouche voler. Un montage photo et vidéo du joueur a aussi été présenté aux spectateurs avant le match.

 

«Aujourd’hui, peut-être que c’est lui qui aurait été sur la patinoire pour débuter. C’est difficile de le dire quand tu penses à ça en tant que mère. C’est important de le souligner et de l’honorer. Il fait partie de nous à tout jamais», a déclaré la  directrice des opérations du Titan d’Acadie-Bathurst, Isabelle Morrier.

 

L’équipe a su se regrouper après la tragédie pour être prête pour le 1er match. La saison 2013-2014 est aussi le début d’une nouvelle ère pour l’organisation qui a maintenant 30 nouveaux propriétaires. «C’est difficile de souligner un moment comme ça dans une soirée festive parce que c’est quand même le premier match, mais c’est quelque chose qui devait  être fait», souligne le président de l’équipe, Serge Thériault.

 

Les partisans ont été émus par l’hommage rendu à Jordan Boyd. La plupart ont eu une pensée pour la famille du joueur. «C’était vraiment une bonne idée et ça a été fait avec beaucoup de délicatesse. Ce n’est pas un événement facile et je trouve qu’ils ont vraiment bien fait ça», exprime un homme. «C’était vraiment touchant, vraiment touchant», nous a de son côté affirmé une femme.

 

Les joueurs et l’entraîneur du Titan ont eu de la difficulté à rester concentrés sur la partie en première période. Ils étaient secoués par la cérémonie. «Durant la vidéo de Jordan, je ne me sentais pas à l’aise d’être là. J’avais encore ça dans le derrière de la tête. Pour moi et pour les gars, ça a pris un peu de temps. Les émotions étaient trop hautes», témoigne l’entraîneur du Titan, Dany Dupont.

 

«On a joué cette partie-là entièrement pour lui. Il aurait voulu être avec nous aujourd’hui et jouer ce match-là. On s’est donné à fond pour avoir cette victoire-là», déclare le capitaine Raphaël Lafontaine.

 

Les résultats de l’autopsie sont inconnus. La direction du Titan ne sait toujours pas si la famille décidera de les rendre publics.

 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok