Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Baie de Saint-Simon, Péninsule acadienne Chasseurs d'épaves à Saint-Simon

Publié le 4 juin 2014 à 14 h 36
Auteur :
Marie-Christine

L’histoire de la déportation des Acadiens est bien connue. Celle de la contribution historique de la Baie de Saint-Simon et du capitaine Antoine Charles-Denys de Saint-Simon à l'histoire de l'Acadie, elle, l’est moins. 

 

Une partie de l’histoire acadienne se trouve sous la Baie de Saint-Simon. Au fond de l’eau se cache un bateau. Selon les rumeurs, il aurait appartenu au capitaine Antoine Charles-Denys de Saint-Simon. Selon la technique de l’époque, l’équipage aurait s’abordé le bateau, soit fait couler un bateau qu’ils possédaient. L’histoire remonte à la fin de l’histoire de la Guerre du Restigouche.

 

Onil Comeau, responsable de l’équipe de plongeurs est convaincu de la présence de l’épave : « Je sais que le bateau se trouve là. D’après les archives, d’après trois ans de recherche, de l’histoire des gens et d’après les preuves du morceau de bois déjà trouvé. Mais il faut aller chercher plus de preuves. »

 

Les preuves, elle se trouve sous huit pieds de boue. Impossible de creuser quand l’activité nautique est importante, il faudra attendre la fin de l’été avant d’explorer le site. « On va le faire avec une méthode qui est saine pour l’environnement. Il faut enfoncer une tige de métal pour aller chercher un échantillon. Un échantillon a déjà été trouvé et il date de cette époque. Mais avec le goudron sur le bois, nous n’avons pas pu déterminer la date », soutient le plongeur.

 

L’échantillon non daté sera disponible pour tous dès le 15 juin au Centre d’interprétation des épaves de la Baie de Saint-Simon.

 

Pierrette Duguay, la présidente des Épaves de la Baie de Saint-Simon Inc. parle de fierté acadienne : « C’est une fierté de faire connaître son histoire. Surtout ces héros-là que la plupart des gens de connaissent pas et qui ont travaillé et lutté pour notre survie. »

 

Si les plongeurs sont à ce point impatients, c’est que l’épave pourrait révéler que les Acadiens se sont battus contre les envahisseurs. Un point de vue souvent écarté du discours et qui viendrait renforcir l’identité acadienne.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok