Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Quatre bris en deux jours Bris d'aqueduc : Carleton-sur-Mer souhaite toujours la réfection d'une partie de la 132

Publié le 11 février 2015 à 16 h 48
Auteur :
Marie-Christine Carrière

Depuis le début de la semaine, Carleton-sur-Mer est aux prises avec des problèmes de bris d’aqueduc. On compte quatre ruptures jusqu’à maintenant. Fait intéressant, la moitié des bris se situent sur un tronçon que la ville souhaite rénover au complet.


capture_d__cran_2015-02-11___16.41.46-76

Deux de ces bris se sont produits au centre de la municipalité. Un au coin de la rue Comeau et de la route 132 et l’autre un peu plus à l’ouest près de la rue du Quai. Les deux autres bris sont près de la route Saint-Onge. À cet endroit, c’est la température maintenue près du – 20 degrés qui est responsable d’un bris de ce côté de la municipalité. La rupture de l’autre conduit à proximité est un dommage collatéral.


Les bris qui soulèvent le plus de questionnement sont ceux survenus au coeur de la municipalité parce qu’ils se situent en plein dans la zone que l’administration veut rénover. Nous avons rencontré le directeur général de la ville à ce sujet. « On a des paramètres qui sont toujours analysés au quotidien. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter », rassure Danick Boulay.


C’est que Carleton-sur-Mer veut faire la réfection complète de la 132 entre l’Église et la rue du Quai. Le projet est sur la table depuis plusieurs années déjà puisque des bris de ce genre sont survenus à plusieurs reprises. Seulement cette semaine, les travaux d’urgence sont évalués à 10 000 $. Principalement pour la machinerie et le temps supplémentaire des employés.


Ces travaux de réfection complète visent le réseau d’aqueduc, les égouts, le réseau des eaux pluviales et la chaussée. Un projet évalué à 15 millions de dollars. Plusieurs facteurs surtout bureaucratiques ralentissent le dossier. Quelques étapes effectuées par la Ville, le ministère des Transports et le ministère des Affaires municipales sont à réaliser avant d’obtenir l’approbation gouvernementale finale afin de démarrer le projet selon le directeur général.


L’administration de Carleton-sur-Mer espère que leur projet sera entamé avec le ministère des Affaires municipales et le ministère des Transports d’ici le printemps 2016 pour que les travaux débutent en 2018.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok