Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Un an et demi après la mort tragique de Connor et Noah Barthe Arrestation de Jean-Claude Savoie : réactions

Publié le 9 février 2015 à 15 h 45
Auteur :
Marie-Christine Carrière

Un an et demi après la mort tragique de Connor et Noah Barthe, des accusations de négligence criminelle ayant causé la mort seront déposées contre l'ancien propriétaire de Reptile Océan, Jean-Claude Savoie. Une histoire qui fait encore réagir la communauté de Campbellton et même des environs.


Le propriétaire de Reptile Océan, Jean-Claude Savoie a été arrêté puis, selon toute vraisemblance, sera accusé de négligence criminelle ayant causé la mort selon les informations qui lui ont été transmises par la GRC.


C'est dans l'appartement au-dessus du commerce Reptile Océan que les deux frères ont perdu la vie le 5 août 2013. Le commerce est d'ailleurs fermé depuis les événements.


C'est un python de Seba de quatre mètres qui avait asphyxié les jeunes de 5 et 7 ans dans leur sommeil. Le reptile s'était échappé de son vivarium par un conduit de ventilation.


À Campbellton, les commentaires sont divisés à la suite de cette arrestation. Une partie des personnes que nous avons rencontrées pense que justice sera enfin faite pour les deux frères et leur famille. Une autre partie parle plutôt d'un accident tragique qui est survenu ce jour-là.


Quelques réactions :

« Il vit avec cela tous les jours. C'est certain que s'il y a eu des éléments de négligence, il faut que justice soit faite, mais je pense que le prix a été payé dans plusieurs sens. »

« Les parents ont perdu leurs deux enfants alors je pense que la justice doit être faite. »

« Je pense que c'est correct que ces accusations soient portées parce que quelque chose doit être fait dans un tel accident. Il faut que des accusations soient déposées quelque part. »


Le sujet est encore très sensible dans la région. Jean-Claude Savoie était un ami de la famille et il était reconnu pour prendre soin de ses animaux. Cette réaction résume plusieurs commentaires que nous avons recueillis : « Ce sont des choses qui ne devraient pas arriver avec la prudence. La manière dont on garde ces animaux en captivité devrait être plus surveillée. »


Vingt-et-une espèces animales avaient aussi été saisies dans cette histoire. L'avocat de Jean-Claude Savoie confirme que son client a été libéré sous promesse à comparaître. L'accusé qui n'habite plus à Campbellton doit se présenter en cour le 27 avril prochain. Plus de détails seront connus à cette date.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok