Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Sainte-Anne-des-Monts Accusé d’agression sexuelle sur un mineur

Publié le 28 mai 2013 à 15 h 51
Auteur :
Jessica Lamarre
Le propriétaire d’Animation en folie Gaspésie, Steven Donusz Vallée, est accusé d’agression sexuelle sur un garçon de 14 ans. L’homme derrière l’entreprise d’animation de fêtes d’enfants a comparu lundi matin au palais de justice de Sainte-Anne-des-Monts.

 

À son dossier paraissent quatre articles du Code criminel concernant des attouchements, relations sexuelles et agressions sexuelles qui seraient survenus à plusieurs reprises entre le 1er novembre 2012 et le 1er avril 2013. La cause est remise au 25 juin, il n’a toujours pas plaidé pour le moment.

 

Depuis, le site internet de la compagnie est toujours en fonction, mais il n’y a plus aucune trace de la page Facebook ou du compte Facebook de l’accusé.

 

L’homme de 30 ans de Sainte-Anne-des-Monts aurait développé une amitié avec un jeune homme dont on ne peut révéler l’identité vu son jeune âge. On ne peut non plus confirmer que le garçon était à l’emploi de Steven Donusz Vallée, mais ils auraient eu une relation pendant plusieurs mois.

 

Ce qui a déclenché l’accusation criminelle c’est la déclaration d’un témoin qui aurait vu l’accusé et la victime avoir une relation sexuelle dans un commerce de la Baie-des-Chaleurs. Il faut comprendre que la loi interdit toute forme de rapport sexuel entre un adulte et un jeune de moins de 16 ans. Même si la victime avait été consentante, les accusations portées contre Steven Donusz Vallée auraient été les mêmes.

 

Plusieurs détails qui sont à l’enquête ne peuvent cependant pas être révélés étant donné l’implication de la DPJ et bien sûr, d’un mineur. D'ailleurs, l’enquête de la Sûreté du Québec suit son cours.

 

CHAU a pu discuter très brièvement au téléphone avec l’accusé. Il a expliqué qu’il ne pouvait plus travailler suite aux accusations qui pèsent contre lui, tout comme il ne peut entrer en contact avec sa victime. Il dit que tout est tombé à l’eau. Selon lui, c’est lui la victime dans tout ça, il croit que les médias font toute une histoire avec ce cas et soutient qu’il est non-coupable, jusqu’à preuve du contraire. Depuis que la cause est rendue publique, il affirme avoir reçu plusieurs menaces de mort ce qui l’empêche de dormir, il dit être sur le point de devenir fou.

 

La compagnie Animation en folie parcourt la Gaspésie, le Bas-Saint-Laurent et le Nouveau-Brunswick pour animer des fêtes et des festivals. Ils étaient notamment présents aux deux dernières éditions du défilé du Père-Noël du Village Allard.

 

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok