Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Gaspé Abolition des CRÉ: Les préfets décideront lundi si un nouvel espace de concertation régional verra le jour

Publié le 22 mai 2015 à 15 h 30
Auteur :
Léa Beauchense
La Conférence régionale des élus, la CRÉ, renaîtra-t-elle de ses cendres? Les préfets en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine se rencontrent lundi à Gaspé afin de déterminer si oui ou non, une nouvelle instance de concertation sera créée pour la région.

mrc-4vwnj.jpg


Dans Côte-de-Gaspé, la préfète croit fermement qu’un nouvel organe doit être créé. Sinon, chaque MRC se retrouvera seule face à Québec dans ses revendications et aura donc moins de poids.

«Il faut être solidaire actuellement. On n’est plus rendu à l’ère des chicanes de clocher. On est rendu à l’ère où on se doit de travailler ensemble pour avoir le plus ensemble.»
-Délisca Ritchie-Roussy, préfet de la MRC Côte-de-Gaspé


cote_de_gasp_-mcgsn.jpg


Tous les préfets affirment qu’il serait préférable de créer une nouvelle instance, mais certains croient qu’il faut faire des choix en fonction du contexte financier et que présentement, le projet n’est pas réaliste.

Au nom d'une trentaine d’organismes régionaux, le collectif Touche pas à ma région! Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine demande aux préfets de ne pas abandonner le projet. On craint que la formule retenue ne soit uniquement celle d'une table des préfets, ce qui diviserait les projets par MRC et affaiblirait la région, selon leur porte-parole Frédérik DeRoy.

Si un nouvel organe voit le jour, il faudra également en décider le modèle. Le mouvement demande que les acteurs de la société civile soient impliqués dans son élaboration.

«Tout le monde devrait s'assoir ensemble pour décider de la forme que ça devrait prendre et chercher comment peut financer un nouvel organe de concertation régional. Au Bas-St-Laurent, par exemple, on a choisi d'utiliser les redevances sur l'éolien.»

-Frédérik DeRoy, porte-parole de Touche pas à ma région! Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

On rappelle que Québec a abolit les CRÉ et a confié aux MRC la reprise de leurs responsabilités, sans toutefois ajuster le budget en conséquence.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok