Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Gaspé 47 millions pour Forillon, mais...

Publié le 7 décembre 2012 à 13 h 33
Auteur :
Caroline Murray-Daignault

Alan Latourelle, directeur général de Parcs Canada, était de passage à Gaspé, jeudi, afin de rencontrer les élus et certains citoyens et discuter avec eux de l’avenir du parc Forillon. Rappelons que Parcs Canada a décidé d’y suspendre les activités hivernales. Même si aucune entente n’est survenue, d’importants investissements ont été annoncés.

 

47 millions pour les dix prochaines années à Forillon ; c’est ce qu’Alan Latourelle est venu annoncer à Gaspé.

 

« C’est un investissement économique [important] pour la communauté, estime le patron de Parcs Canada. Nous faisons d’importants investissements. Par exemple, nous maintenons les 75 emplois de Forillon, afin de continuer à opérer le parc et créer de nouvelles opportunités. »

 

Bonne nouvelle selon le maire de Gaspé,François Roussy, Parcs Canada développera de l’hébergement dans le Parc, comme le demande la ville depuis plusieurs années. Des tentes « prospecteurs » seront installées dès le printemps.

 

« C’est un projet pilote pour l’ensemble des Parcs au Canada et c’est à Forillon qu’on va le faire », se réjouit François Roussy.

 

Bien entendu, tous attendaient une réponse par rapport à l’état du parc Forillon pour l’hiver à venir. Le directeur général de Parcs Canada a proposé un partenariat avec Gaspé afin que le travail habituellement fait par Parcs Canada soit fait bénévolement.

 

« Il y a une réalité où on met nos investissements dans la période ou on reçoit le plus d’achalandage pour s’assurer qu’on puisse avoir le plus grand impact économique pour la région, qui est vraiment l’été, explique Alan Latourelle. Pour l’hiver, on va travailler avec la communauté pour essayer de trouver des solutions. »

 

Le maire Roussy s’oppose totalement à l’idée de fonctionner avec le bénévolat.

 

« Ce qu’on comprend, c’est que M. Latourelle voudrait voir du bénévolat. Nous sommes tout à fait contre le fait que ce soit des bénévoles qui ouvrent les pistes de ski de fond, s’insurge François Roussy. Si c’est du bénévolat [qu'ils veulent], qu’ils nous remettent le Parc et on va le gérer. »

 

Annonce satisfaisante pour plusieurs, la Traversée de la Gaspésie, qui utilise entre autres les pistes du parc Forillon, pourra finalement garder son trajet puisque Parcs Canada continue son partenariat avec l’événement.

 

Les discussions quant à la situation du parc Forillon cet hiver se poursuivront dans les prochaines semaines entre Gaspé et Parcs Canada.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok