Publicité

Visitez notre nouveau site Internet


Consulter les archives

Nouvelles

« Retour

Sylvain Burguet quitte Gaspé pour Montréal 100km de course par jour pendant 10 jours

Publié le 26 septembre 2014 à 10 h 55
Auteur :
Denis-Michel Thibeault

Sylvain Burguet a quitté Gaspé au lever du soleil vendredi matin à direction de Montréal. Le français d’origine installé au Québec depuis 10 ans va franchir la distance qui unit les deux villes à la course, à raison de 100 km par jour pendant 10 jours. C’est un défi colossal, mais le principal intéressé prend les étapes une à la fois.

 

« On pense juste à l’instant, pour se mettre complètement dans le moment pour que finalement on puisse enchainer les kilomètres, les 10 kilomètres qui vont devenir des 100, des 100 kilomètres qui vont peut-être devenir des 200, puis les journées vont s’enfiler. »

 


Une histoire d'équipe

Un défi comme ça, ça ne se fait pas seul. Une équipe de professionnels de la santé et de kinésithérapeutes l’ont entouré pendant sa préparation. Pour s’entrainer, il a fait, entre autres, 4 fois le tour de l’Île d’Orléans et 120 km de nuit à Montréal dans l’humidité. Son entraineur, Jimmy Innocent, a confiance en son poulain.

 

« Je pars de là extrêmement confiant. Il a travaillé extrêmement fort et comme je dis souvent, il mérite de le réussir. »

 

Pour sa conjointe, Cynthia St-Louis, qui a vécu de proche la préparation, c’est aussi le jour J.

 

« J’ai confiance que ça va être un succès pour lui ce défi grâce à tous les efforts qu’il a mit finalement tout au long de l’année. »

 

Les journées vont être longues pour Sylvain Burguet. Celui qui travaille comme coach en leadership courra en moyenne 15 heures par jour afin d’atteindre son objectif. L’important, c’est de garder les deux pieds sur terre.

 

« On s’est fait un grand tableau avec tous les 10 kilomètres de la journée. On va les cocher les uns après les autres. On a un petit 10, 15 minutes de récupération après tous les 10 kilomètres. Ça parait peu, mais ça aide à faire descendre la pression et on revient aussi dans le monde réel. »

 

Toute l’équipe devrait arriver à Montréal le 5 octobre. D’ici là, les gens sont attendus à Rimouski, Rivière-du-Loup, Québec et Trois-Rivières pour aller courir quelques kilomètres avec lui.

« Retour

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Publicité

Visitez notre nouveau site Internet

Infolettre

Ok